Nouvel Observateur : "Rien perdu sauf l'honneur" .. et quelques lecteurs ? (Affaire DSK)

Publié le par DAN

Pourquoi le Parti socialiste a-t-il renoncé si vite à présenter Dominique Strauss Khan à l'élection présidentielle ? La certitude de la culpabilité d'un homme dont les dirigeants connaissaient la moralité douteuse est la plus évidente des réponses. 
violence-viol.jpg

Pour le coups, comme ils ne pourront pas débattre des "primaires" à "l'université" du "Parti socialiste", ils pourront se repaître de la lecture du "Nouvel Obs" en se racontant leurs vacances dans quelques contrées plus tolérantes que les Etats-Unis. Par "ils", je parle de ceux qui partagent le privilège d'être comme DSK des représentants (sic) du "Parti socialiste".

Car au su de la fortune d'Anne SaintClair, la campagne en faveur du Pervers de Mahnattan ne devrait coûter à l'hebdomadaire que son honneur, celui de quelques journalistes aussi, peu de choses sans doute pour ses actionnaires.

Ainsi après des semaines ou la réputation de Madame Diallo aura été traînée dans la boue - toutes les victimes de viol sont des prostituées, la rédaction du Nouvel Obs n'a semble-t-il aucun doute sur ce sujet, les avocats de DSK s'inquiètent de l'éventuel témoignage de Tristan Banon et peut être d'autres .. 

"(l'avocat de N. Diallo) en déclarant : "Vous avez été victime de DSK, en France ou en Afrique, contactez-moi", ce qui en dit long :

 

* d'une part, sur ses méthodes, à la limite de l'illégalité, selon plusieurs avocats et juristes américains,

* d'autre part, sur le contenu du dossier de New York qui ne doit pas contenir de charges suffisantes pour inquiéter DSK ;

* de plus, cet avocat a tort, du point de vue même de sa cliente, de tenter de transformer le procès DSK en procès des "faibles contre les forts" et de mêler "les femmes et les enfants (ce qui serait de la pédophilie) abusés sexuellement dans le monde".

* enfin, risque d'avoir un rôle contre-productif à l'égard de certains membres du jury, dans un pays non-doctrinaire qui se méfie des idéologies ; .."

Non-violence_femmes.gif

Non-violence_femmes.gif

 

"Je connaissais cette affaire depuis huit mois. Une source proche du couple m’en a informé, mais je n’ai jamais pu leur parler, celui-ci refusant toute publicité, ce qui rendait difficile une publication sur le sujet. D’après cette source, le couple et surtout la femme ont été particulièrement atteints par cette affaire. L’enquête devra donc déterminer si DSK a abusé de sa position vis-à-vis de sa subordonnée et s’il l’a ensuite poussé vers la sortie. De même, ses indemnités de départ ont-elles été plus élevées que la normale afin de s’assurer de son silence ? Selon l’avocat de Nagy, cité par le WSJ, elle n’aurait subi aucune pression pour quitter le FMI et n’aurait touché que son dû." Jean Quatremer

La campagne relayée en France sur la communication de Madame Diallo et son ami, avant de reconnaître l'absence de traducteur Peul et une retranscription fantaisiste, était ce là du "grand journalisme" ?

Aujourd'hui encore et même dans les commentaires complaisants du tabloid on sent poindre enfin la déception des avocats de Dominique Strauss Kahn, dont la spécialité (Michael Jakson accusé de pédophilie) était d'éteindre les "affaires" avec de fortes compensations financières - avocats choisis sans aucun doute pour "leur expérience" !

Ainsi "Le Nouvel Obs" se faisant à nouveau l'écho de prétentions financières prêtées à la victime alors que le choix de ces avocats pouvait précisement être compris comme une offre permanente, une tentative de corruption de la victime - voilà qui échappe encore à la vigilance de "l'observateur".

Ce seul motif, l'expertise en corruption qui fait si bon ménage avec la pervertion, expliquait l'isolement et la protection dont bénéficia la victime et dont elle doit aujourd'hui encore payer chèrement les conséquences imprévues - les campagnes ordurières des "tabloïds" tel que le "Nouvel Obs".

Le Procureur savait de quelle manière Dominique Strauss Kahn et le FMI avaient déjà étouffer en 2008 le scandale du harcèlement sexuel de leur employée, Piroska Nagy.

  dsk-7.jpg

"Cette déclaration enregistrée est accablante à l'égard de cette dernière car : 

- elle montre que la mise en cause de DSK pourrait être liée à des motivations pécuniaires, et non à un acte d'agression,

- elle jette aussi un doute sur ses déclarations relatives à une relation sexuelle non consentie,

- elle montre la connaissance que pouvait avoir, très tôt, de DSK, la femme de chambre (et pas le lendemain devant sa télévision, comme elle essaie de le faire croire, au passage, dans une réponse à une journaliste, le 25 juillet 2011)"

"FAUT-IL poursuivre dans l'hypocrisie? La France continue d'interdire en principe ce qu'elle accepte en réalité: la consommation de marijuana, de haschich et autres dérivés du cannabis. Des millions de Français, jeunes et moins jeunes, consomment couramment du cannabis, souvent au vu et au su de tout un chacun. La police les laisse faire et se contente de pourchasser, souvent assez mollement, les trafiquants. Ainsi cet acte prohibé par la loi ne l'est plus par la police et la justice." L.Joffrin Directeur du Nouvel Observateur (?)

Je ne sais pas comment "Le Nouvel Obs" a selectionné André Sillam, le blogeur prête-nom, mais peut on s'inquiéter d'un nombre extravagant de téléphones portables sans avouer une méconnaissance des moeurs de notre temps technologique ? - Le Nouvel Obs ( mais peut être acquis à la décroissance ?) devrait s'intéresser aux publicités, hors les châteaux de ses pages immobilières, et aux autres formes de sollicitations, mais Anne SaintClair ne subventionne sans doute pas la sollicitude envers les (plus) petits délinquants .. ou les moins "gros".

On pourrait ainsi presque trouvé amusant de voir des milieux aussi ouvert à la dépénalisation des "drogues douces" montrer autant d'indignation à voir Madame Diallo fréquenter un revendeur "d'herbe qui fait rire", mais pas nous. Alors simple démagogie de complaisance au Nouvel Observateur ? Mais dans ce cas au détriment de qui, sinon de la santé de tous, au détriment des consommateurs d'herbes  ou pour le plaisir d'accabler Nafissatou Diallo ?  

 


nb. Et ce téléphone portable oublié par DSK dans sa précipitation à fuir, qui lui en a légitimement plusieurs, c'est un "gros", la femme de ménage ne l'avait, malheureusement pour lui, pas volé. Enfin on attend une pétition à l'initiative de Laurent Joffrin pour obtenir la libération de l'ami de Nafissatou Diallo .. 

"Je veux que justice soit faite, je veux qu'il aille en prison" Nafissatou Diallo.

Voilà un objectif citoyen, mettre DSK et ses semblables en prison et non pas au gouvernement (Tron), au sénat (Mahéas) ou à la présidence de la république (DSK) - mais encore sanctionner ceux qui par leur silence encouragent ces agissements criminels, ce que révèle l'autre affaire DSK (Tristane Banon). 
   
Pour vous torcher, virtuellement, le cul :   http://leplus.nouvelobs.com/contribution/176111;dsk-nafissatou-diallo-et-l-avocat-crea-la-femme-de-chambre.html

Publié dans AFFAIRE STRAUSS KAHN

Commenter cet article