L'adhérent du Parti socialiste violait les africaines pour le compte du FMI !

Publié le par DAN

AFFAIRE STRAUSS KAHN
 

DSK crie "Au viol !"

.. de ses droits.

 

Finalement les faits ne seraient pas niés, mais les violeurs étant d'abord des gens connus pour associer violence et lâcheté, celui-ci a trouvé dans le FMI une excuse à la dimension de notre société, il violait à titre diplomatique.

Un rien s'en est fallu qu'il vienne en rajouter à la liste des crimes et délits couverts par l'immunité présidentielle, qu'il surpasse ses prédécesseurs pour ridiculiser la France, offrant sur la scène internationale, à l'égal d'un Berlusconi, l'image de la déchéance morale de l'oligarchie.

Et puis où sont ses amis, Nicolas Sarkozy d'abord qui cautionna son entrée au FMI, ceux du Parti socialiste qui le voyaient à l'Elysée, comme ici à Lyon le maire Gérard Collomb, quelle responsabilité est la leur dans le parcours du sérial violeur ? 

L' AFFAIRE STRAUSS KAHN est on, le voit bien,  le procès des moeurs délinquantes de la classe politique, l'Affaire qui éclaire toutes les autres, les autres affaires de toutes natures (Woerth, Bettencourt, Karachi, Gerini, Frêche, ..).

Immunité, il faut croire en cela ses avocats et ses amis, peut être ses complices,  Strauss-Kahn n'est il pas toujours adhérent du Parti socialiste ? Non seulement, mais P. Moscivici, directeur de campagne de François Hollande n'aura pas eu un mot de compassion pour les victimes du "Perv", est ce à cela que l'on mesure "la gauche" ? du temps des queues .. de cerises.

 

NB . Dans le'affaire du viol de Nafissatou Dialo, les avocats de DSK n'ont à faire valoir que "l'immunité diplomatique" du "Perv" pour fuir les tribunaux .. qu'en sera-t-il de l'exploitation du "matériel" (expression strauss kahnienne) humain provenant des bordels ?  

 

"C'est de la tristesse que chacun ressent pour Dominique Strauss-Kahn qui a été à nos côtés, pendant si longtemps, un acteur important de la vie politique. Maintenant c'est à la justice de faire son travail", avait déclaré mardi Pierre Moscovici, qui était proche de l'ancien directeur du FMI. DSK a été mis en examen lundi pour "proxénétisme aggravé en bande organisée" et placé sous contrôle judiciaire." Le Parisien 28.03.12

   

Publié dans AFFAIRE STRAUSS KAHN

Commenter cet article