Lyon - Quand l'oligarchie pete les plombs, only lyon.

Publié le par DAN

avant, avant, Lyon, le Melhor.

 1312 - 2012

 

700° anniversaire

du rattachement

du Lyonnais à la

France.

En 1240, la rébellion de la bourgeoisie instaure la première municipalité, placée sous la protection du roi de France, et donne à la ville sa devise : avant, avant, Lyon, le Melhor. Prend fin en même temps la domination de l'église sur la cité. Philippe IV le Bel (1268-1314), en 1269, fit chasser l'archevêque de St-Just, celui-ci ayant refusé de lui prêter serment. Par ses différentes actions il amena le rattachement de Lyon à la France et fit même détruire les forteresses épiscopales et emprisonner l'archevêque. Il installa à la place à St-Just et dans la région les garnisons Royales. Finalement l'appartenance du Lyonnais à la France fut définitivement signée le 10 avril 1312 à Vienne par l'archevêque contraint à cèder. De plus, la charte 21 juin 1320, signée par l'archevêque et les chanoines, accorde aux bourgeois la reconnaissance de leurs libertés, le droit de s'assembler, d'élire des magistrats, de lever des impôts pour le service de la ville, de lever une milice et d'avoir un sceau. (alyon.org)

 Il ne suffisait pas à Gérard Collomb de défigurer la réputation de Lyon par ses incursions dans la politique nationale, il lui fallait encore elever un "monument" au mauvais goût de son équipe municipale. Le coût en sera sans doute prochainement connu car il s'agit là de "l'oeuvre" d'un sculpteur, si fait. Celà dit le Président de la Chambre de Commerce avait déjà tenté de nous gratifier d'un 'Lyon Airport" au lieu du "Lyon Saint Exupéry" et il nous faudra encore sans doute pétitionner pour mettre ce bric à brac de "prisunic" dans les dépôts de l'histoire, et quand à "s'approprier leur cité" il suffira aux lyonnais de mettre Collomb à la porte.

  

 

only lyon

"Malgré les fuites de la veille et sous un soleil de plomb, le «nouvel objet urbain» attendu à Bellecour et proposé par Only Lyon a été dévoilé vendredi après midi. Inaugurée par le maire de Lyon Gérard Collomb, le vice-président du Grand Lyon Jean-Michel Daclin et le président d’Only Lyon Denis Trouxe, la sculpture, un lion rouge précédé du logo de la marque de la ville, invite les Lyonnais et les touristes à s’approprier leur cité.

Fortement bénéficiaire du boom du tourisme urbain, avec chaque année 6 millions de visiteurs, Lyon se décline désormais en marque. Et en objet d’art ! La sculpture au lion rouge de la place Bellecour sera exposée jusqu’à Septembre, puis partira à raison de cycles de trois mois dans des lieux symboliques de la ville. L’exposition de cette sculpture s’inscrit dans la démarche de renouvellement de l’offre touristique lyonnaise. Elle en est est le symbole rugissant." Lyon Mag 26/06/10

  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  

Publié dans SOCIETE Lyon

Commenter cet article