De Saint Denis nous sommes tous les enfants de France -sauvetage de la nécropole des rois-

Publié le par DAN

manants-du-roi.gif

Dans le métro parisien, parfois seul « blanc » dans le wagon, je me souviens de la bigarrure du Corps expéditionnaire. En cela le peuple français tend à lui ressembler. Je ne dis pas que c'est un progrès. Je dis: c'est! Et me demande qui saura lui parler, le réunir, l'enchanter à l'unisson, lui proposer un sens, un objectif autre que se serrer la ceinture en vain.
Qui saura s'adresser à la jeunesse, à celle des "quartiers", sans démagogie; sans mépris sottement menaçant, avec autorité et sympathie? Assurément pas un politicien. C'est chanson de geste royale. A nous de préparer le pavois.

Bernard Lhôte - chroniqueur au "Manants du Roi" -

 

Il y a bien des raisons d'exiger les travaux necessaires au sauvetage de la nécropole des rois à Saint Denis, toutes sont légitimes, de la défense du patrimoine historique à la défense de la mémoire des princes qui ont fait la France, de Saint Louis ou de Henri IV, plaçant la France sous le rêgne de la Justice et de la Tolérance.

Mais il y a aussi des raisons politiques, pour nous royalistes - qui ne voyons pas en cette basilique une forteresse assiégée par des hordes barbares mais l'avant poste d'une France toujours à construire, rassemblant ses peuples autour de ses rois, car c'est celà qu'il nous faut défendre, les rois de France sont sous leur protection et Karim Ouchikh, l'un des notres, l'a bien compris. 

Saint Denis - Les gisants. 

KARIM OUCHIKH : LA NÉCROPOLE DES ROIS À SAINT-DENIS, C’EST L’HISTOIRE DE FRANCE !

Français, né de parents algériens, avocat de profession, royaliste de coeur et de conviction, Karim Ouchikh veut sauver de la ruine la basilique de Saint-Denis et ses quarante rois auxquels nous devons plus de mille ans d’histoire de France. Il ne pouvait en parler qu’à Flash…

Qui êtes-vous, Karim Ouchikh ?

Je suis né en 1965 à Saint-Maurice, dans le Val-de-Marne,de parents d’origine kabyle. Avocat, je viens de plaider pour les parties civiles du crash du Concorde, procès clos le 28 mai dernier et dont le jugement est mis en délibéré au 6 décembre prochain. Je fais également partie du RIF, le mouvement souverainiste fondé par l’ancien député français au Parlement européen, Paul-Marie Coûteaux. Bref, tout m’enracine à la France, pays que j’aime honorer dans mes engagements politiques et associatifs.

....

Si vous êtes logique avec vous même, vous lanceriez donc la même pétition si le tombeau de Bonaparte tombait en ruine aux Invalides où si le Panthéon était au point de sombrer dans la Seine…
Parfaitement, car l’ensemble de ce patrimoine historique fait corps,charnellement, avec la mémoire de notre pays. D’aucuns peuvent considérer que certaines des personnalités qui reposent au Panthéon ont connu des itinéraires personnels parfois contestables, mais la nécropole de Saint-Denis n’abrite-t-elle pas les dépouilles de rois qui ne furent pas,eux aussi,toujours de grands souverains? Gardons-nous d’enfermer les Français dans le reniement perpétuel de leur mémoire et luttons contre les trop nombreuses repentances qui nous minent !

Pour les peuples du Maghreb, mieux valait les rois que la République !
Quitte à pratiquer des distinguos dans l’histoire de France, peut-on rappeler qu’en matière de colonisation, la monarchie fut plutôt bonne fille, comparée à la république, que ce n’est pas elle qui a imposé le Décret Crémieux et n’aurait sûrement pas fait tirer sur la foule, à Sétif.
Il est un fait que lorsque Charles X soumet l’émir Abd el-Kader,il fait preuve d’une plus grande clémence que la Ive République vis-à-vis de Mohammed V,roi du Maroc : le premier est privé de sa liberté en France, mais dans des conditions quasi ‘‘royales”,tandis que le second est emprisonné au loin, à Madagascar. Mais le paradoxe n’est qu’apparent, car lorsque Bonaparte arrive en Égypte en s’émerveillant, au ...

Et aujourd’hui ?
La nécropole de nos Rois est au bord du gouffre. Devons-nous faire moins que nos ancêtres qui ont su nous léguer cet héritage précieux et ne pas nous battre, aujourd’hui, pour transmettre intacts à l’attention de nos enfants les tombeaux de ceux qui, en leur temps, furent le sel de la France ?

Propos recueillis par Nicolas GAUTHIER

 

(extraits de l'entretien repris intégralement par "Les Manants du Roi")

 

Minée par les intempéries, fragilisée par le passage du RER sous ses fondations, la nécropole des Rois de France est abandonnée par les pouvoirs publics. Pour réparer cette injustice, que les lecteurs de Flash, qu’ils soient chrétiens, musulmans, athées, juifs ou agnostiques, républicains, bonapartistes ou royalistes, de droite, du centre comme de gauche, signent cette pétition en ligne !

 

http://www.lesmanantsduroi.com/necropole-petition.php

Publié dans SOCIETE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article