DIMANCHE - Vote pour une protection santé de 31 millions de citoyens (B. Obama)

Publié le par DAN

 

On a du mal à se rappeler l'extrème pauvreté qui fait le quotidien de nombreux citoyens américains - ce vers quoi voudrait nous entrainer les chargés de mission de la Fraternité du Fouquet's si déjà demain nous ne nous inquiétons pas de les réduire à rien. 31 millions de citoyens US, trop pauvres ou trop malades pour accéder à une protection santé.
Le but ultime de la société libérale étant d'engraisser les riches et autres traders - le pauvre, chez nous aussi, pourrait se retrouver sans droits ( chômage, logement, ..) car la société n'aurait plus d'autre perspective que la réduction des coûts.
Inutile dès lors de s'interroger pour savoir si tel ou tel cadavre ira au Panthéon ou à l'Académie Française, la réalité de notre identité se compterait en nombre de SDF, en nombre de bidonvilles - en mesures pour les chasser de nos villes ( vérité à Lyon comme à Saint-Louis).
Vérité de l'argent jusqu'à l'absurde - ne voit on pas aujourd'hui quelque teuton nous inventer une Europe sans la Grece !

obama
LE MARDI 23 MARS 2010
SALAIRE - EMPLOI - RETRAITE

Sécurisons le présent et l’avenir Ensemble pour des salaires décents, des emplois durables et des retraites de qualité.

A LYON

10H30 DE LA PLACE JEAN MACE A LA PLACE BELLECOUR

"Un vote historique marquera dimanche la bataille longue et mouvementée pour réformer le système de santé américain. Les élus de la Chambre des représentants des États-Unis doivent en effet se prononcer sur le projet du président démocrate Barack Obama, un vote qui s'annonce extrêmement serré selon les observateurs. ...

Obama fait face à une opposition résolue des républicains, qui estiment entre autres que le plan engendrerait d'importants déficits et une augmentation significative des impôts.

Le Budget du Congrès américain juge qu'il en coûterait 940 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années pour faire de la réforme une réalité. En revanche, l'agence indépendante estime que la couverture dont bénéficierait alors quelques 31 millions de citoyens pourrait aider à retrancher 138 milliards au déficit d'ici la fin de la décennie. Le projet empêcherait également les compagnies d'assurance privées de rejeter des bénéficiaires potentiels sur la base de leurs antécédents médicaux.

Le Sénat américain a déjà approuvé le 24 décembre dernier un projet de loi sur le sujet. Certains démocrates, bien que d'accord avec l'idée de la réforme, ont une opinion mitigée du texte sur lequel s'est prononcé la Chambre haute. Depuis, 153 pages de révisions ont été déposées." Canoe.ca 19/03/10 

 

Publié dans SOCIAL

Commenter cet article