Une autre réponse à la crise financiere des Etats - ne pas honorer ses dettes.

Publié le par DAN

Point - Lyon RoyalJe ne suis pas expert en gaullisme dont je n'aurais connu qu'une fin de régime peu glorieuse, aussi je peux me montrer assez librement interessé par le blog de Laurent Pinsolle, l'intérêt d'un royaliste libre pour un gaulliste qui ne l'est pas moins.

La découverte par moi de cet honnete homme vient d'un billet repris sur Marianne2 et qui nous fut signalé su Faceboock par B.Renouvin, celà dit pour montrer que nous usons des technologies nouvelles pour nos échanges. Ce premier billet "De l'indécence européenne" relevait les augmentations de salaire exigés par les fonctionnaires européens, 3,7% l'an prochain, excessif tant il est vrai qu'ils ne connaissent pas le Smic ou encore du budget de la Communauté européenne de 6% - pour rappeler que si l'action de ces gens est loin de satisfaire les attentes populaires, ils n'ont pas moins la prétention de se soustraire à l'austérité du commun.

Mais alors que la Grece, le Portugal et aujourd'hui l'Irlande sont victimes des Banques, c'est un autre billet qui retient toute mon attention : "Le défaut sur les dettes souveraines est il une option ?" qui analyse la sortie de crise de l'Argentine par son refus d'honorer ses dettes et la renegociation de celles-ci avec une appréciable décote. Il existe donc des alternatives au FMI, alternatives qui à la marge pourraient nous "épargner", à nous autres Français, de nous administrer Strauss Kahn.

Me voilà, déjà, obligé de revoir quelques préjugés que je conserve à l'encontre d'une famille politique.

arc de triomphe BLOG GAULLISTE LIBRE  

Publié dans EUROPE

Commenter cet article