Un charter pour Capri - Voyages clandestins en Italie (décharges sauvages).

Publié le par DAN

COLLOMB Arthus-BertrandPour mon billet du Dimanche j'aurais pu chercher à vous amuser de la collection de timbres postes de Longuet et de cet envieux de Hirsch, des expulsions durables de Gérard Collomb dans sa valse endiablée avec Iatus-Bertrand et au final retenir le charter pour Capri emprunté par Eric Besson, sa moitié et son harem de gardes du corps.

D'abord dans ce charter il y a l'espoir encore que tous les autres puissent trouver leur place - et là je suis sûr qu'aucun Français n'irait se plaindre de l'ardoise l'avion se serait il écrasé en Méditeranée. Non, le problème est ailleurs et renvoit aux compétences de Iatus-Bertrand, c'est celui du trop plein d'ordures dans la région de Naples.

La télévision n'a cessé de nous montrer des reportages ou policiers et manifestants napolitains s'affrontent autour des tas de détritus - certes on avait bien compris que de son coté Eric Besson n'avait pas fait le plein de manifestants, mais quand même, c'est abuser de la libre circulation en Europe.

Pour ma part la déception est ailleurs, Notre Deci-Maitre avait su mettre en valeur - autour de ses plus récentes aventures conjugales, un pilier de la culture française, Disney-Land, aussi l'idée d'une destination aussi surfaite que Capri me décoit, Eric Besson aurait au moins pu avec humour choisir Lampedusa au large de la Tunisie pour y voir se noyer quelques clandestins épargnés (sic) à la France.

Vraiment ce gouvernement ne mérite pas d'employer- de sous employer plutôt, Philippe Val ! 

 

Naples-et-Capri.jpg

Le Lyon Royal,

 

L'Europe,

 

La Planete Durable.

Publié dans FANTAISIES

Commenter cet article