Suisse - L'innovation et le recyclage des déchets, in merdoum véritas.

Publié le par DAN

  horloge 

En ces temps post-électoraux et avant des rendez-vous plus sérieux tels que les manifestations de ce Mardi 23 Mars, il convenait de se détendre un peu. Vous me direz que les excréments de dinosaure celà ne nous éloigne guère de l'oligarchie politique - mais je ne cederais pas à cet appel du populisme, il y a merde et merde et celle-ci a de la valeur - de là à la thésauriser ..
Certes, parler d'innovation est exagéré et parler de merde au pays du chocolat pas toujours de bon goût, mais avouez que pour certains garder la merde au poignet est un progrès quand sinon ils l'auraient jusqu'au cou.

"Il avait déjà utilisé de la poussière de lune et de la rouille du Titanic. Cette année, l'horloger suisse Yvan Arpa a franchi un nouveau pas en incorporant des excréments de dinosaure dans ses dernières créations de montres.

"J'ai décidé d'aller plus loin et d'utiliser le matériau interdit, le coprolite", un terme utilisé en paléontologie pour désigner les excréments fossilisés, raconte à l'AFP le fondateur de la maison d'horlogerie Artya en marge du salon Baselworld, qui se déroule jusqu'au 25 mars à Bâle (nord de la Suisse).

"Heureusement, la couleur à l'intérieur est magnifique et ça a 100 millions d'années, c'est l'antimatériau" par excellence, ajoute Yvan Arpa, un mathématicien dont la société a son siège à Vesenaz, près de Genève.

La matière fécale fossilisée, provenant d'un dinosaure herbivore dont l'espèce n'a pu être déterminée, sert de fond blanc nacré, veiné de gris et d'orange, sur lequel se détachent deux aiguilles noires. L'aspect général est brut, accentué par le bracelet en crapaud.

Chaque pièce, vendue 12.000 francs suisses (8.300 euros), est "unique" et surtout certifiée, insiste M. Arpa qui assure qu'un petit marché de fossiles de dinosaure existe." LeMatin.ch AFP 22/03/10.

BLING BLING

"de la merde jusqu'au poignet"

 NB. Les latinistes corrigeront ma citation. xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Publié dans FANTAISIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article