Souverainistes - faire du vieux avec les restes (néo-merkelien)

Publié le par DAN

dindon c 
Siel, mon parti !

Ma foi, au fil des ans les ambitions, comme la vue, s'amoindrissent. Cela est d'autant dommage qu'une vision claire est souvent nécessaire en politique, mais là nous sommes dans le rabâchage, le radotage, des thèmes de la droite,

Concernant le programme, Coûteaux met en avant « la baisse de la dépense publique dans les secteurs non-régaliens », et notamment la santé, l'éducation et les affaires sociales. « Sur ces points, nous n'avons pas un discours démagogique », affirme-t-il." (France-Soir 01/12/11)

Effectivement, ne nous interessons donc pas aux aspects démagogiques du discours, pour n'en retenir que ces deux lignes qui ne différencient en rien le Siel du reste de la droite merkelienne (UMP) représentée par Nicolas Sarkozy et la bande du Fouquet's.

Un programme pour ouvrir pour le Front National à d'autres aventures ? les exemples que nous offrent et l'Italie et la Grèce, plus récement, de larges alliances "technocratiques" contre le peuple sont sans doute alléchantes pour ces seconds couteaux de cabinet. 

   

Commenter cet article