SERIE NOIRE - Sarcelles et les Vit d'Or, une exclusivité Le Tout Tarnac.

Publié le par DAN

Le TOUT TARNAC

  

Edition pour adultes

Histoire vite faite des "Vit d'Or".

 

C'est dans les salons particuliers du "Sofitel" de Tarnac que naquit l'idée des "Vit'd'Or". Rendre hommage à la pornographie et aux relations sexuelles précipitées, avec cette idée de vitesse et d'organe sexuel masculin, l'idée des "Vit d'Or" fut un franc succès et attira, un temps, l'attention des organisations internationales les plus prestigieuses tel que le FMI.

Aujourd'hui décerné à Emmanuel Valls pour les "Mots du Pornograph", l'histoire du viol d'un banquier par une "femme puissante". Oeuvre qui doit son originalité à la force des dialogues, les "Mots" tant attendu. Une oeuvre novatrice qui marquera la naissance du "Socialisme salace".

Aussitôt célébré qu'Emmanuel Valls faisait une déclaration en faveur d'un "statut de l'artiste", et pas seulement du "X" (hors polytechnique, mais l'ENA peut être ..), idée dont on dit qu'elle lui fut "insufflée" .. par Dominique Strauss Kahn lui même !

Salut l'artiste.    

   Emmanuel et le Pornograph' - Vit'd'Or 2011. 
 
SARCELLE C'EST PAS DES PIGEONS !
 

".. Dans la plainte, l'avocat, un pénaliste habitué des affaires médiatiques, vise l'un des adjoints du maire de Sarcelles, en charge de l'insertion. Selon lui, de nombreuses femmes ont contacté les conseils de Nafissatou Diallo au cours de l'été. L'une de ces femmes, française, aurait échangé avec les deux avocats new-yorkais, Kenneth Thompson et Douglas Wigdor. Or, deux semaines après cet échange, le père de la jeune femme, un militant socialiste de longue date, aurait été contacté par l'adjoint de François Pupponi. L'homme lui aurait demandé en substance: «Combien, pour qu'elle se taise?» Le père de la jeune femme aurait alors avancé le chiffre de… 5 millions d'euros! «Il faut que j'en parle à mes chefs», aurait alors répondu l'adjoint au maire. La plainte ne fait toutefois pas mention d'une tractation effective. ..." Le Figaro "Affaire DSK - Une enquête ouverte en France" 25 Aout 2011 (extrait)

La Loi du silence de "Tonton Dominique"
Cinq millions d'euro ! d'accord c'est pas l'Euro-Million mais c'est mieux que "l'abattage" de Kadhafi, une autre résolution, de l'ONU celle la. Ça fait quand même une sérieuse augmentation du prix des prestations pour les prostituées de Sarcelles, on voit là encore l'attachement des socialistes pour l'amélioration du statut de la femme, mais bon c'est le "papa" qui interprétait le rôle du "mac", l'esprit de famille ... On est loin des sordides récits du Sofitel de Mahnattan, dans les salons de l'Hôtel de Ville de Sarcelles, mais quand même la victime du sénateur-maire Mahéas pourrait se sentir flouée. 
GLAUQUE.. 
 

"Tout Sarcelles, apparemment, est au courant de sa relation avec Strauss-Kahn qui s’est terminée par une tentative de suicide. Pourquoi ? A l’intéressée de nous l’expliquer. Marie-Victorine n’a pas dit non plus que son père, chimiste né en 1943 à Kouomi (Congo-Brazzaville) dirigeant d’une entreprise d’importation de légumes africains, mais aussi, selon certains, propriétaire d’un bar-dancing, après avoir été socialiste, s’est retrouvé en 2008 en 41e position sur la liste municipale de l’UMP menée par Patrick Toulmet contre François Pupponi. Sur cette liste, figurait Mohamed Fofana, également transfuge du PS, le même qui prétendait à qui voulait l’entendre, il y a quatre ans, qu’il serait intervenu, pour le compte de Dominique Strauss-Kahn, afin d’« arranger » l’affaire glauque d’une jeune fille d’origine africaine qui aurait eu une relation sexuelle avec l’ex-futur président de la République française, aurait été enceinte, aurait tenté de se suicider et aurait finalement été exfiltrée, avec l’ «aide» de ceux que ça pouvait déranger. Une romance pas très romantique finalement qui ressemble beaucoup, mutatis mutandis, à la bizarre confession de « Marie-Victorine M. » Autre fait troublant : Mohamed Fofana, que Marie-Victorine a oublié de mentionner, alors que c’est lui qui se vantait d’avoir joué les « bons offices » pour conclure cette histoire assez scabreuse, était en 2008 colistier d’André M’Bissa. Plus troublant encore, Fofana refuse à présent de s’expliquer sur cette affaire, au motif qu’ « on » lui aurait trouvé un travail de gardien d’immeuble à Saint-Denis et qu’il vivrait tranquille à Villers-le-Bel, après avoir perdu la mémoire (sans doute flashé par « Mister K » comme dans le film Men in Black). On attend avec impatience que François Pupponi, officiellement injoignable pour cause de vacances (dans sa luxueuse propriété corse) confirme ou infirme sa présence à l’hôpital de Gonesse, sur la demande de DSK, au chevet de Marie-Victorine M’Bissa, après la tentative de suicide de cette dernière (c’est elle qui donne cette version dans son interview à L’Illustré). A moins qu’il ait été flashé par « Mister K », lui aussi.

On aimerait, en outre, que les habitants de Sarcelles retrouvent un peu la mémoire et la parole après toutes ces années d’opacité, de mensonges, de terrorisme et d’omerta." Comité Claude Ribbe de soutien à Nafissatou Diallo

Publié dans AFFAIRE STRAUSS KAHN

Commenter cet article