Sarkozy chef de bande au Parlement - Le vrai plan d'austérité.

Publié le par DAN

"La loi de finance a finalement été votée à l'Assemblée. Au terme d'une longue nuit de débat, tous les amendements de l'opposition visant à augmenter la fiscalité sur les retraites chapeaux comme les golden parachutes ont été repoussés." Marianne2 17/11/11

 Societe-II.jpg

Une fois fermé son clapet à promesses, la réalité, pour nauséabonde qu'elle soit, s'impose à nouveau. Pour bien faire il faudrait un discours en continue de Sarkozy, vous me direz que c'est un peu le rôle des médias, que des "journalistes" et autres "politologues" s'y emploient, pour autant le fumet dégagé par la classe politique, particulièrement la majorité (UMP + J.Lang), ferait gerber un honnête homme.

Pour autant il n'y a rien là de surprenant, qu'espérer d'une porcherie sinon un élevage de porcs, du Parlement il n'en va pas différemment. La France et d'autres nations européennes victimes du hold-up du siècle ("la crise"), même pas "la faillite" de Fillon ne semble émouvoir nos députés et autres sénateurs, étaient ils seulement dans l'aquarium ? ou bien prisonniers, encombrés, par quelques sangles de parachutes ?

Certes, à moins de 30% d'intentions de vote - les sondeurs ayant la pudeur de cacher le nombre des abstentionnistes et autres réfractaires cela devrait correspondre à moins de 20% de nos compatriotes, soit une petite minorité qu'on laisse nous tailler un short - Sarkozy ne mériterait guère que l'on s'attarde sur ses opinions, mais les autres ne font guère mieux, et pour presque rien encombrent les médias (écologistes, ..).

Mais au fond les Français paraissent bien gentils, alors .. Du coup même François Hollande se met à l'austérité et à la rigueur budgétaire, enfin pas pour tous évidement car si Sarkozy soignait les policiers (?) de même Hollande soignera les enseignants, et quand je dis "de même", vous aurez compris que les promesses électorales ne durent qu'un temps .. et un quinquennat cinq années !    

  PN b
"Le premier [amendement] présenté tend à «  taxer de manière dissuasive les retraites chapeaux de plus de 24 000 euros par mois, soit un peu moins de 300 000 euros par an, pour tout le temps que dure la retraite. » Il s’agit de porter à 34%,  contre 14% auparavant, le taux de la taxe sur les retraites chapeau pour celles qui dépassent les 288.000 euros par an. Voilà qui ne plaira pas à Pierre Richard, ex patron de Dexia et un des principaux responsable de la faillite de la banque qui a couté plusieurs milliards d’euros aux contribuable Français. Le bienheureux retraité que l'on peut croiser lors de ses paisibles promenades rive gauche carbure à 600 000 euros annuel, 4 millions de francs, rien que ca. Résultat, un vote négatif à l’Assemblée 
Le second amendement cherchait lui à taper les fameux golden parachute. Car avant de profiter de la retraite chapeaux, la plupart des dirigeants ne partent pas les mains vides. ... Pas question a répondu Valérie Pecresse. La ministre du Budget s’est retranchée derrière la nouvelle contribution exceptionnelle de 3 % sur les hauts revenus, ceux qui excédent 250 000 euros, auxquels s’ajoute 1% pour ceux supérieurs à 500 000 euros. Un argument qui a du mal à convaincre jusque dans sa majorité. Et Cahuzac de citer le député UMP Gilles Carrez : « La contribution exceptionnelle, qui est un bon instrument pour la prise en compte des revenus du patrimoine, n’est cependant pas celui qui convient pour régler (le) problème (des rémunérations extravagantes) », expliquait le rapporteur général du budget, en octobre dernier. Qu’importe, là aussi l’Assemblée a rejeté l’amendement qui surtaxait de 20 % (en plus du taux normal de 40% et de la taxe exceptionnelle de 3%, soit 63%....) ces supers retraites au-delà de 250 000 euros.  
  OLIGARCHIE : L'UMP fait obstacle au plan d'austérité (de solidarité)
  Sarkozy : La vie de château ! - Une verrue sur le budget d'austérité.
  C'est pas une crise, c'est un hold-up ! (Sarkozy, Fillon, l'UMP, ..)

Publié dans OLIGARCHIE

Commenter cet article