Régionales - Alsace, l'outre-mère patrie ?

Publié le par DAN

alsace coluche

Alsace : Philippe Richert élu avec 46,16 % des voix

Selon les résultats collectés par les DNA, les résultats définitifs pour l'Alsace au second tour des régionales sont les suivants : Philippe Richert (UMP-Nouveau centre-Gauche moderne) 46,16 % des voix, Jacques Bigot (PS-Europe Ecologie), 39,27 % des voix, Patrick Binder (FN), 14,57 % des voix. Ces données sont confirmées par les résultats officiels qui viennent d'être communiqués par la préfecture du Bas-Rhin. DNA 22/03/10

Il y a sans doute une spécificité de la région alsacienne, la langue, les cigognes ou encore un entre deux avec l'Allemagne car l'on chercherait en vain ce qu'il y a de commun avec la Guyanne ou la Réunion dans ce résultat pourtant commun aux élections régionales. L'Alsacien indifférent au chômage, indifférent aux taxes, indifférent à préserver des régimes sociaux y compris dans leurs spécificités ? En tout cas l'affirmation d'une différence et pour tout dire d'un particularisme qui plus que le vote des nationalistes corses offre le sentiment d'un séparatisme - le vote en faveur du sarkozisme.
Pourtant l'abstentionnisme progresse là aussi de 10 points entre 2004 et 2010 - maigre reconnaissance du travail de cette Région qui était resté "à droite" - ou peut être seulement tenant au fait que les Régions sont dans l'incapacité de résoudre les problèmes liés à la crise. Que ces élections ne concernent au fond que la problématique de la répartition des pouvoirs entre l'oligarchie politique, problématique assez éloignée des préoccupations des citoyens.
Les élections régionales ne présentaient qu'un seul intérêt - de voter pour le PS, le FN ou Freche encore, mais encore par l'abstention, exprimer massivement le rejet du système sarkozy.

   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article