Quand le gouvernement dit "merde" à la France (sarkozysme)

Publié le par DAN

UN APPEL IRRESPONSABLE A LA GUERRE DES CLASSES

Le gouvernement sarkozy-fillon a-t-il choisit la fuite en avant, une politique aventureuse qui traduit l'isolement du pouvoir, c'est le constat alarmant que l'on peut faire après l'annonce du remaniement ministériel. 

  Oh, je ne conteste pas qu'un gouvernement - de quelque nature qu'il soit, puisse être conduit à mener des réformes "impopulaires". Ce qui dans le cas présent fait conflit c'est la profonde inéquité des politiques poursuivies au profit des catégories les plus riches (bouclier fiscal, dégrèvements des charges sociales pour les employeurs) alors même que les populations les plus modestes payent la crise (chomage, taxes sur la consommation, santé) et que se poursuit la désindustrialisation (délocalisations, licenciements spécuatifs).
Les aides accordées aux banques pour compenser leurs erreurs de gestion rendent plus criante l'injustice sociale faite aux chomeurs en fin de droits, aux victimes de la crise économique. La distribution des milliards de bonus et autres profits est une insulte et un appel irresponsable à la guerre des classes

referendum  

Prenons l'exemple de la santé, alors même que le gouvernement fermes des hopitaux, supprime les emplois par milliers dans la santé, il cède aux pressions du lobby pharmaceutique (grippe H1N1) dépensant sans compter l'argent public. Et qu'en est il des dépenses de santé liés à l'industrie et à la distribution des médicaments - qu'en est il des profits réalisés sur le dos de la sécurité sociale ?
Le libéralisme appauvrit la France pour enrichir quelques uns que sur ce blog j'ai désigné "La Fraternité du Fouquet's".
Celà est vrai encore pour les aides à domicile, les maisons de retraite, mais aussi l'éducation, la police; les "casseurs" sont au pouvoir.

LA SANTE
LES RETRAITES
L'EDUCATION
LA SECURITE
SONT
MENACEES !

Publié dans SOCIAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article