Régionales - Quand le FN rend hommage à Eric Besson .. (à faire)

Publié le par DAN

REGIONALES 2010.

FRONT NATIONAL - Oscar du meilleur second rôle.

".. Jean-Marie Le Pen a vu dans les résultats du second tour «l'effondrement du sarkozysme». Marine Le Pen a salué «le printemps du Front national» et a affirmé que «la marche en avant ne fait que commencer». Selon la vice-présidente du FN, «beaucoup d'électeurs sarkozystes ont ouvert les yeux sur l'escroquerie dont ils ont été victimes et ont amplifié leur vote du 1er tour». " LeFigaro.fr 22/03/10

suisse FN copie

Les résultats de l'élection municipale de Hénin-Beaumont annonçaient le retour du Front National dès l'automne 2009, certes le contexte particulier à cette ville ne permettait pas d'anticiper les résultats sur des élections nationales, la preuve est donc apporté d'un "printemps du Front National" - encore qu'il reste à celui-ci à reconstruire un parti, recruter des cadres pour retrouver un réel poids dans le jeu politique.
La campagne identitaire menée par Sarkozy et Besson aura permis d'assurer au FN une campagne électorale dont il n'avait pas les moyens - les résultats du premier tour des régionales, la dynamique ainsi créée auront entrainé la mobilisation d'abstentionnistes pour le second tour.
Sans doute ne faut il pas confondre l'électorat et son Parti, celà étant vrai pour l'ensemble des organisations politiques et doit on espérer dans le vote FN davantage l'expression d'un choix patriotique exprimé face à la crise, aux délocalisations, à l'abandon des frontières et des protectionnismes que l'expression d'une xénophobie dont nous ne trouvons pas l'expression dans la société - autrement que dans les dérapages d'un Freche ou d'un Longuet, d'un Hortefeux.
Pour autant plus de 48% de l'électorat n'aura pas trouvé d'expression politique, ou dans les programmes de motivation à voter, l'abstention reste massive. Ce qui introduit un bémol sur les bons résultats des uns ou des autres ou dissimule un effondrement abyssale du parti présidentiel.
 

LIRE

Et si l'extrême droite disparaissait ? - mutation du Front National -  

L'islamophobie à l'affiche ou bien l'occidentalisation du monde ? (FN)

   

Commenter cet article