Quand la direction de la SNCF nous mene en bateau, faute de trains.

Publié le par DAN

  syndicat-a.jpg

Le travail de déconstruction de la France se poursuit avec l'équipe de Nicolas Sarkozy, après les routes et les aeroports impraticables par manque de sel ou de dégivrant c'était au tour de la SNCF, avec une direction plus "compétente" pour augmenter ses tarifs que le service aux usagers, de créer le désordre.

Ici c'est le refus d'envisager la polyvalence des conducteurs par la segmentation de l'entreprise pour en favoriser la privatisation et la concurrence (frêt et passager) qui sont à l'oeuvre ainsi que la réduction des effectifs et de la maintenance du matériel roulant.

Cette direction vénale n'a d'autres solutions que l'augmentation du temps de travail (report de l'age de la retraite, ..) avec les risques d'accidents que celà comporte et de nier sa responsabilité dans la détérioration des moyens du service public. Une incompétence qu'elle cherche à cacher par une fuite en avant dans plus de démagogie réactionnaire avec encore les menaces sur le droit de grêve !

Les cheminots français qui ont su faire grêve face à l'occupant nazi, et déjà contre un STO (service du travail obligatoire), ne se laisseront sans doute pas impressionner par une poignée de libéraux recroquevillés dans quelques Palais parisiens. Aussi il nous faut déjà soutenir le premier rassemblement ce Vendredi à l'appel de l'Intersyndicale pour le maintient des droits à la retraite des roulants et autres (lire) .

Enfin il nous faut constater pour l'ensemble de la France que la désorganisation sarkozyste des services publics atteint un seuil critique, y compris pour les services décentralisés (TER) et que le prompte départ du Résident de l'Elysée donnerait du mieux au moral des Français. 


Résultat de l'ensemble des politiques menées depuis plus de 20 ans il m'est arrivé pour un déplacement professionnel de Lyon à Bordeaux de devoir me rendre d'abord à Toulouse suite à la panne de la motrice en service sur la ligne traversant le centre de la France.

LIRE

Neige - Un aveu d'impuissance après le démantelement du service public.

 

Comment le gouvernement Sarkozy organise la pagaille - neige et service public.

Publié dans SOCIAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article