Quand l'Union Européenne soutient le Front National, le Pacte pour l'Euro.

Publié le par DAN

Un temps pour le goudron et les plumes,

Un temps pour l'arbre et la corde.

Cette semaine, l'Huma-Dimanche consacre quelques pages au "Pacte pour l'Euro". Celà dit ce texte est une telle provocation que je comprend la discrétion des "partis politiques" sur ce sujet, ilest question de rien moins que la mise sous tutelle des nations, la tutelle des commissions, des fonctionnaires, une tutelle que l'on souhaiterait, à Bruxelles, voir inscrite dans le marbre des Constitutions.

Et c'est là bien sûr que j'imagine quel gain électoral pourrait en tirer le Front National. Car ce n'est sans doute pas sur les seules questions de l'immigration que se gagne l'électorat du Front National ; et d'ailleurs Hortefeux, Besson ou Gérard Collomb agissent ils différement en organisant la chasse aux Roms ? Non, l'électorat du Front National prospère encore sur la question de l'Europe, et là ma fois je le comprend.

Bien sûr, depuis 2005, "la gauche" a franchit le Rubicon, il n'est plus question désormais que de réformer l'Europe, la Banque centrale, l'euro et les banquiers et devant l'ampleur du projet l'on peut déjà estimer que quelques "euro-manifestations" organisées en catimini ne suffiront pas à la peine. En un mot plus le projet est irrealiste, plus il convainc, laissant libre cour à une littérature aussi inoffensive que radicale.

Une belle utopie, l'Europe sociale, qui après les paradis socialistes, laisse à ces littérateurs le champ libre pour construire de fumeuses utopies, désarmantes à tous points de vue.

De quoi est il question dans cette mise sous tutelle, d'instituer la pauvreté, la précarité, de reporter encore les retraites, de porter atteinte à la santé, à l'éducation et d'abord de nous interdire de pouvoir le contester. Ah je les entends déjà tous nos gros, nos gras, nos beaux messieurs et belles dames de l'oligarchie, ce petit soupir résigné, ".. c'est l'Europe." 

Voilà le thème des campagnes électorales, "combattre le Front National" mais ne pas parler d'Europe ! Manifester en catimini, et ce Front national de se soumettre à cette injonction, allant à Lampedusa comme d'autres à Canossa ! 

Rompre avec l'Union Européenne, voilà l'urgence !  

 

"Pacte pour l'Euro, un pacte diabolique"

Patrick Le Hyaric

L'Humanité Dimanche

 

"Le vendredi 11 mars, le Conseil Européen a adopté ce qu'il appelle "un pacte pour l'euro". Les mots ont un sens. .. Il s'agit d'un pas de plus vers une Europe fédérale, à direction autoritaire et encore plus ultralibérale. Ce pacte va au-delà du traité de Lisbonne. Décision est prise d'imposer des politiques économiques et sociales très dures aux pays, aux salariés,aux citoyens ... La déclaration finale marque nettement que les programmes d'austérité appliqués aux peuples européens .. se font "sous les auspices du FMI et de l'UE". ...

Le mot "compétitivité" veut bien dire une mise en compétition des salariés entre eux .. des pays européens entre eux, mais aussi avec les salariés du monde entier ...

Le texte est explicite : "les augmentations significatives et durables pourront provoquer une érosion de la compétitivité". .. il est demandé ouvertement d'abaisser les salaires. Le rouleau compresseur européen s'immisce dans les négociations sociales. Il prescrit de "réexaminer les dispositifs de fixation des salaires et, le cas échéant, le degré de centralisation du processus de négociation", et de "veiller à ce que les accords salariaux dans le secteur public viennent soutenir les efforts de compétitivité consentis dans le secteur privé". ..."  

 

Pour lire la suite, "l'Humanité Dimanche" est en kiosque - a lire de toute urgence !

 

Publié dans SOCIAL

Commenter cet article