MONACO - Les salariés en grêve pour les retraites et les salaires.

Publié le par DAN

USM-Manifestation-2009.jpg

Paradis fiscal ? sans doute, mais ce n'est pas un paradis pour les milliers de salariés parfois obligés d'habiter jusqu'en Italie pour des salaires modestes. Aujourd'hui en grêve pour les salaires dont une partie est impayée et la revalorisation des retraites - alors qu'ici le régime est excedentaire. Preuve que le mouvement social gagne y compris les pays bénéficiant d'une législation considérée ici comme "protectrice".

 

USM.

 

 

 

 


En ligne de mire, « l'application de la loi sur les salaires et la publication des grilles de salaires au Journal officiel ». Dans un tract, l'USM pointe « que le patronat n'applique pas la loi sur les salaires. Les salariés travaillent gratuitement 4 heures par semaine, ce qui équivaut à un mois de travail gratuit par an et par salarié ». En clair, les syndicats estiment que depuis 1998 et l'application des 35 heures en France, à Monaco les salariés continuent de travailler 39 heures sans revalorisation. « Pour un salaire en France de 1 500 euros pour 35 heures (151,66 heures/mois) le salaire à Monaco doit être égal à 1 671,50 euros (169 heures à 9,89 euros du taux horaire). Les salariés sont volés de 171,50 euros chaque mois. » MaVille.com (Nice Matin)

Monaco-USM-17.11.10-Retraites.jpg

Publié dans EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article