Libye - vers une solution politique militairement assistée ?

Publié le par DAN

Trop tard pour la révolution libyenne ?

L'annonce faite par l'ONU autorisant une intervention militaire est beaucoup trop tardive pour servir la Révolution libyenne, elle aurait du intervenir lors de sa marche victorieuse vers Tripoli pour aider à emporter les dernières résistances et déjà tribales ou simplement psychologiques.

Aujourd'hui face à la contre-offensive des partisans de Kadhafi, si elle permet d'épargner des populations civiles elle ne permettra que plus difficilement un réglement politique, civil, des conflits et celà quelque soit la nature de l'intervention des forces armées européennes et ou arabes (Egypte -a-). La guerre civile marque forcément d'un traumatisme durable le pays.

L'échec de l'intervention en Irak comme en Afghanistan devrait rendre prudent les pays occidentaux, et déjà l'Allemagne, sur une intervention terrestre massive pour détruire le régime de Kadhafi, et sauf erreur et fuite en avant de celui-ci, le risque est davantage celui d'un pourrissement de la situation. 


(a) Sans même revenir sur l'historique des relations complexes entre la Libye et l'Egypte. 

   

Publié dans MONDE Arabe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article