Les intérêts du Beaujolais sont préservés (remaniement ministériel)

Publié le par DAN

En mutant (sic) Michel Mercier de "la ruralité" à la "Justice" - et bien que Borloo n'ait pas obtenu Matignon, les intérêts du Beaujolais sont preservés et par voie de conséquences les intérêts des producteurs de sucre, c'est un soulagement, la "Justice" comme lot de consolation à la perte probable de la Présidence du Conseil général où les centristes "de gauche" (Ps, Verts) devraient succeder aux centristes "de droite".

Borloo et Morin libérés de leurs attaches pour mener la campagne de 2012 et rallier les "mous" à la majorité gouvernementale, et pour Borloo devenir enfin le Premier ministre de Nicolas Sarkozy -la suite -. L'avenir du Beaujolais est donc "riant". C'est décidement voir la politique par le petit bout de la lorgnette, ou le goulot, me direz vous.

La bonne nouvelle c'est bien sûr la défaite politique de Nicolas Sarkozy dans son propre camp, de le voir perdre la main et se laisser imposer Fillon comme chef de gouvernement et Copé comme chef de l'Ump. La vraie mauvaise nouvelle de ces dernières semaines c'est qu'il n'y a pas d'opposition crédible en capacité de battre cette droite - et plus encore toutes les droites ! et de proposer un projet alternatif pour la France.

Remaniement ministeriel

On fetera malgré tout quelques départs :

 

Eric Woerth, rendu disponible pour la Justice, Bernard Kouchner qui pourra reprendre ses activités de conseiller du groupe Total et de quelques dictateurs, Fadela Amara - en un mot les plus crapoteux.

 

 

 

 

 

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article