Les chargés de mission du Medef n'écoutent pas le peuple de France (Sarkozysme)

Publié le par DAN

Depuis la fondation de la Fraternité du Fouquet's qui succéda à l'élection de 2007 - et il ne fut donc le Président de la république que quelques heures(a), Nicolas Sarkozy a décidé de ne plus s'interresser au peuple de France, de là peut être l'origine de quelques vulgarités qui de part et d'autre ont marquées cette absence, la France souffre de ne plus être gouvernée.

De là sans doute ces 11% qui ne se prononcent pas - surpris par l'évocation même de l'existence d'un chef d'Etat, car on le voit le sondage était très orienté et donnait à faire croire à une fable républicaine - sans doute difficile en un 14 Juillet d'admettre la vacuité du Pouvoir - en un jeu de mot, l'état d'anarchie.

Ainsi convient il de s'interresser aux sondages, à ce qu'il pourrait nous dire de ces Français qui ne sont déjà plus "contre" mais on le pressent ici, déjà ailleurs - le temps des révolutions, celui des Etats Généraux que notre prince ne manquera pas de vouloir convoquer. 


(a) avouez que ces quelques heures pourraient être le sujet d'un superbe roman politico-policier ..

".. Une large majorité de Français, 57%, n'a pas jugé le chef de l'Etat Nicolas Sarkozy convaincant lundi soir sur France 2, selon un sondage CSA à paraître mercredi dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Le président de la République, interrogé en pleine tourmente de l'affaire Woerth-Bettencourt et à la veille de la présentation en Conseil des ministres de la réforme des retraites, n'a convaincu que 32% des personnes interrogées. 11% ne se prononcent pas.

Sur les trois grands sujets abordés au cours de l'émission, Nicolas Sarkozy n'a été jugé convaincant ni sur la réforme des retraites (53% contre 37% qui l'ont trouvé convaincant) ni sur la réduction des déficits (55% contre 29%) et encore moins à propos de l'affaire Woerth-Bettencourt (62% contre 23%). .." LeMonde 14/07/10

snoopyberet

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article