Le Rhône sanctionne l'UMP et le Parti socialiste (cantonale)

Publié le par DAN

Bien évidement, à Lyon, le grand sujet qui fait débat autour du résultat des cantonales ce sont moins la Présidentielle de 2012 que les élections municipales de 2014. 

Le Parti socialiste a échoué, le Conseil général du Rhône conserve sa majorité de droite, même si celle-ci n'est plus tout à fait la même. C'est là le principal résultat à "gauche", Gérard Collomb est sanctionné. 

Pour le Parti socialiste, à la perte du canton de Meyzieu faute au projet de "grand stade" vient s'ajouter la perte du canton de Villeurbanne-centre(a) ou Europe-Ecologie a bénéficiée du report de voix de l'Ump et du FN, c'est une façon de Front républicain.

L'UMP est contestée à droite ou Perben(b) , ancien ministre et candidat à la Ville de Lyon, vice-président du Conseil Général, perd son canton de Lyon 6° au profit de la liste indépendante Lyon-Divers Droite de Jean-Jacques David (54,06%).

A Saint-Priest, l'échec du Front National est à mettre au profit du Front Républicain initié là, en son temps, par Raymond Barre, mais le résultat de son candidat a grimpé de 32% à 41,5% des voix au second tour. Ailleurs, Givors, Saint Fons, Vaulx en Velin, les écarts sont plus considérables, du simple au double de voix.

(a) "C'est une premièer sur Villeurbanne, une élue d'europe écologie qui bat le candidat sortant PS grâce aux voix de l'UMP et du FN.Mme Béatrice VESSILIER amènera un peu de fraicheur et de nouveauté au sein du conseil Général.C'est la seule qui a osée s'attaquer à Mr Rivalta sur ses indemnités indues du SYTRAL. C'est une femme honnête et intègre qui amera de la rigueur dans les dépenses du Conseil Général." [Farfadet, Lyon Mag]
(b) Résultat que l'on peut mettre en parallèle avec l'échec de Balkany, proche de Nicolas Sarkozy, face à un Divers Droite, de Courson (55,94%).
guignol-a.gif
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article