Le Parti socialiste et la liberté d'exploitation du travail - 7 syndicalistes condamnés à Lyon.

Publié le par DAN

 

chateau collombJe ne sais pas quel ministère ambitionne Gérard Collomb dans le prochain gouvernement de François Hollande, le ministère d'ouverture que Sarkozy lui a refusé ? Peut être le Ministère du Travail si ce n'est pas celui de l'Intérieur, ou encore les Sports ou il sera au plus près des intérêts privés de son ami Aulas.

Je ne sais pas non plus si nous devrons davantage nous réjouir de son départ anticipé de Lyon, ou nous inquiéter de savoir qu'il sera à Paris pour défendre avec Valls les intérêts des plus réactionnaires de leurs amis. Toujours est il que l'expérience que nous vivons ici à Lyon de la gestion "socialiste" rend compréhensible le désintérêt des classes populaires pour le duel entre ces deux "Géants du libéralisme", Hollande et Sarkozy.

En fait, la liberté d'exploitation du travail voulue par le Parti Socialisse nous concerne sous deux registres ; Tout d'abord les atteintes aux droits, les Tribunaux en sus, car 7 syndicalistes représentants d'autant de Confédérations syndicales  ont été condamné pour l'exercice du droit de grève ; d'autre part,  l'objet essentiel du conflit, la cession des services publics aux intérêts privés (Véolia, ..) le droit d'exploiter le travail à but lucratif - qui relève de la mise en oeuvre de la circulaire "services" de l'Union européenne et de la Grande Teutonne.

Des raisons nombreuses donc de nous retrouver Lundi devant l'Hôtel de Ville avec nos amis éboueurs, pour le rétablissement des droits constitutionnels, pour la défense et l'extension des services publics.

Sortons l'oligarchie ! Sortons de l'Union européenne !       

 

"Huit syndicats ont, de nouveau, été assignés à comparaître devant le Tribunal de Grande Instance, mercredi, pour cause d'"entrave au travail". "Tous les portails sont ouverts, ceux qui veulent travailler le peuvent", assure Pascal Bouchard, délégué CFDT, avant d'ajouter : "Le Grand Lyon veut intimider les grévistes, mais ça ne donnera rien. Lundi, nous avions 60% de grévistes, puis 70% mardi. Jeudi, tous les agents du service technique de la ville sont invités à faire grève en solidarité avec les éboueurs." ...

Pascal Bouchard considère ne pas être pris au sérieux : "Nous parlons ramassage des ordures, donc écologie, c’est un débat public. La qualité de travail de la régie a fait ses preuves, alors que le privé reste très opaque quant à sa manière de travailler. On ne joue pas aux cartes ici, c’est du sérieux ! De plus, nous réclamons les samedis de repos. M. Coudret, le directeur de la propreté, nous avait assuré que c’était envisageable." METRO 21/03/2012

 

"Les syndicats des éboueurs du Grand Lyon (CGT, FNACT/CFTC, CFDT, FO, FA/FPT, UNSA, UGICT/CGT) ont écrit à Gérard Collomb ce vendredi, lui réclamant "une sortie par le haut du conflit social de la collecte des ordures ménagères, après deux semaines de grève majoritaire". Les grévistes se disent prêts à "négocier à tout moment". Ils exigent toujours le maintien en régie des arrondissements de Lyon qui le sont déjà alors que Gérard Collomb prévoit de les passer au privé dès le mois d'octobre. ...

Les syndicats persistent et appellent à "un rassemblement de soutien de tout le personnel du Grand Lyon avec celui de la collecte (un préavis de grève est effectif pour tous les agents depuis jeudi dernier)". Le rassemblement est prévu lundi 26 mars à 11h30 devant l'hôtel de ville de Lyon. Les éboueurs veulent ainsi "conclure un accord de sortie de conflit social". Ils précisent que "tous les autres soutiens sont les bienvenus"." LyonCapitale 23/03/12

 

 DEFENDRE LE DROIT DE GREVE !

Rassemblement 

Lundi 26 Mars 11h30

Hôtel de Ville de Lyon

(Places des Terreaux)

DEFENDRE LE SERVICE PUBLIC !

 chateau collomb

 

 

Publié dans SOCIAL Lyon

Commenter cet article