Le nouveau protocole chinois sans tambours ni trompettes - communisme -

Publié le par DAN

JO Pekinois de France

 

 

Courbettes républicaines

et dictateurs du prolétariat.

"Mais le temps fort du voyage s'est produit lors du dîner d'Etat offert au couple présidentiel. Entre le fromage et le dessert, la fanfare de l'armée populaire de libération de la Chine a interprété deux chansons de la Première dame de France, qui rappelons-le est aussi une grande chanteuse."

Les communistes chinois sont facetieux - et si cet avis n'est partagé que par le sénateur Melenchon ce dernier adepte du Panzer-communisme, je n'hésite pas trop à publier quelques photos de ces courbettes républicaines devant les dictateurs du prolétariat. A moins d'une soudaine envie de vomir .. Borloo nous montre une meilleur aptitude à la révérence, mais notre ministre n'est il pas de plus un membre éminent du Parti radical ?

Mais regardons l'avenir, le représentant de "la Chine populaire" devrait prochainement venir en France - une belle occasion pour se mobiliser en faveur du peuple Tibétain, sans oublier les détenus politiques, les camps de travail mais encore les délocalisations, etc ..  

reverance 1 reuters  reverance 2
  

"Selon le président français Nicolas Sarkozy, il n'y a dans le monde qu'« une seule Chine » et « Taiwan et le Tibet font partie intégrante du territoire chinois ». La France, a-t-il assuré, a toujours défendu ce point de vue depuis l'établissement des relations diplomatiques bilatérales. Le président français s'exprimait lors de son entretien mercredi après-midi avec le président chinois Hu Jintao, au premier jour de sa visite d'Etat en Chine, où il restera jusqu'à vendredi soir. ".   LeQuotidienDuPeuple 29/04/2010

à visiter : TIBET-Info.net

Publié dans MONDE

Commenter cet article