Le Mystere Nafissatou Diallo vu par le Nouvel Obs (Affaire DSK)

Publié le par DAN

La Minute du Nouvel Obs. 

Révélatrice de talents encore l'affaire DSK, ici une certaine M-F. Etchegoein qui s'attaque à l'honorabilité de Nafissatou Diallo.

Sans doute inspirée, et aussi certainement rétribuée, par les "communicants" de DSK, l'honteure(a)  met en avant, sous couvert de déclarations appropriéesles bienfaits du FMI pour le développement de la Guinée dans la balance du viol perpétré au Sofitel Mahnattan.

 

"Il y a quelques jours,  Sano Doussou Condé, la responsable de la section new yorkaise du parti au pouvoir à Conakry,  n’a pas hésité à affirmer que Nafissatou Diallo était "manipulée" et qu’elle faisait "honte" à la Guinée.

Après avoir rendu hommage à l’ex patron du FMI et à son "action en faveur des pays en développement", elle a dit tout haut ce que certains de ses compatriotes ne font que murmurer : "Je suis humiliée qu’une femme africaine adopte une culture américaine pour déclarer en public qu’elle a été violée... Honnêtement je n’y crois pas. Je suis profondément touchée et malheureuse pour la famille de Dominique Strauss Kahn, et surtout pour sa femme". Souleymane Diallo, lui, ne voit que basse politique dans ces déclarations. Et les prémisses des violentes attaques que Nafissatou Diallo risque de subir dans les semaines et les mois qui viennent."

 

Ce sont là les lignes qui viennent conclure "la Minute" du Nouvel Observateur (?).

 

L'honteure, qui après une longue enquête en Guinée et dans les communautés de New York (déontologie oblige) relève combien l'illétrisme de cette femme immigrée semble contraire à ce mêtier de femme de ménage, ce qui nous vaut cette introduction d'anthologie :

 

"Jamais nous n’aurions pu imaginer qu’une guinéenne de surcroit illettrée puisse travailler dans un hôtel international". L’homme qui confie aujourd’hui son étonnement au Nouvel Observateur s’appelle Souleymane Diallo (sans lien de parenté avec la victime présumée .."

 

L'homonymie suffit à élever les racontars au rang de témoignage digne d'ouvrir un "article" du Nouvel Obs .. et le lecteur bo-bo de cette "minute" de se précipiter pour vérifier les compétences linguistiques de la bonne.

 

Et puis d'insister beaucoup sur les traditions qui font un déshonneur tant de travailler comme femme de ménage dans un hôtel(b) que d'avouer un viol !

Ainsi la discrète intégration d'une femme, veuve et mère de famille, dans la société américaine se réduirait pour l'honteure, sous couvert de ces déclarations qu'elle met bout à bout, à une existence marginale et qui, on l'aura compris, aurait mieux fait de se taire !

 

"Le viol qu’elle dit avoir subi viendrait punir sa transgression. En outre, dans la culture peule, il la condamne au déshonneur. "Elle ne trouvera plus jamais de mari".

 

Si vous cherchiez une raison de résillier votre abonnement au Nouvel Obs c'est fait ! .. et sinon conseillez à votre amie de porter la burqa. 

 


Lyon royal 

(a) Voilà que cette dame (?) m'inspire un nouveau néologisme, honteure.

(b) Je laisse aux femmes employées dans l'hotellerie l'appréciation de cette révélation journalistique, mais sans doute que les guinénnes "employées" comme prostituées sur les trottoirs lyonnais auraient une toute autre appréciation.

 

NB - Pour se faire peur avec la presse d'extrème-droite on peut donc lire : "Le Mystère Nafissatou Diallo" ou la réponse aux nombreuses critiques : "Retour sur le mystère Nafissatou Diallo".

Publié dans AFFAIRE STRAUSS KAHN

Commenter cet article