Le M'PEP présente la Nouvelle Action Royaliste - à propos de l'euro.

Publié le par DAN

 "Camarade royaliste"

mpep-d.gifCe parti se présente comme « indépendant des partis de droite et de gauche, des clientèles et des forces d’argent ». Il rassemble des « citoyens actifs qui veulent, dès maintenant, que la vie soit changée dans leur commune, leur entreprise, leur région, et qui veulent réaliser les conditions politiques de ce changement ». Son objectif est de « préparer le recours au comte de Paris », dans le cadre « des institutions de la Ve République, dont l’esprit monarchique a été voulu par le général de Gaulle », en respectant « la pleine indépendance du Prince qui ne peut être le chef du ‘‘parti royaliste’’ puisque sa fonction est d’être l’homme de la nation tout entière. »

Lors du vingt-septième Congrès de la NAR, qui s’est tenu le 13 avril 2008, il est mentionné que « pour la protection des économies européennes, le contrôle de la circulation des capitaux, la nationalisation du crédit et une politique monétaire déterminée par les impératifs industriels et commerciaux » sont nécessaires.

Quant au «  projet royaliste », adopté lors du vingt-cinquième Congrès du 2 avril 2006, il a notamment porté sur « la réforme du système monétaire ». Une très virulente critique de l’euro est développée, à laquelle pourrait souscrire sans réserve le M’PEP. La NAR estime que « L’euro reste dépendant des décisions américaines qui déterminent dans une large mesure les mouvements conjoncturels dans notre zone monétaire : la force du dollar par rapport à l’euro a favorisé la croissance entre 1999 et 2002. Souhaité par la Banque centrale européenne, ‘‘l’euro fort’’ a été un facteur important de la logique de récession entre 2002 et 2005. L’euro n’a pas permis l’unification des prix ni assuré la convergence des économies nationales. En revanche, tous les peuples de la zone euro souffrent des conséquences de la politique monétaire restrictive arbitrairement décidée par la Banque centrale européenne au nom de la lutte contre une inflation salariale inexistante. »

À partir de cette critique, la NAR propose « que soit définie une nouvelle politique monétaire : le Réseau européen de banques centrales doit être contrôlé par le Conseil européen qui aura à assigner à la Banque centrale européenne des objectifs de croissance économique et de soutien aux exportations de l’Union – sans égards pour le taux d’inflation. La monnaie unique doit être abandonnée au profit d’une monnaie commune conçue comme unité de compte globale et instrument de réserve ; elle sera uniquement détenue par les Banques centrales de l’Union européenne ; les monnaies nationales seront convertibles dans la monnaie commune, selon des taux de change révisables – ce qui permettra des dévaluations et des réévaluations décidées par le Conseil européen, maître de la politique de change de l’Union. »

La NAR poursuit : « Quant au système monétaire international, la Nouvelle Action royaliste estime qu’il est dans l’intérêt des nations européennes de limiter les effets pervers de la puissance américaine, à travers le rôle mondial du dollar.

Trois principes doivent être posés :

  • création de systèmes monétaires continentaux, sur le modèle de la monnaie commune européenne ;
  • retour aux changes fixes entre ces systèmes, afin de donner un fondement solide aux accords commerciaux internationaux et pour assurer sur le long terme la stratégie des exportateurs ;
  • création d’une monnaie de réserve mondiale, fondée sur un panier de monnaies. Telles sont les conditions monétaires et financières de la croissance des nations européennes et d’une politique mondiale de développement. »

royaliste-vs-temoignage-chretien.jpg

       "Témoignage Chrétien"

C'est un bon mois pour nos amis de de la Nouvelle Action Royaliste ("Royaliste") et peut être aussi pour tous ceux des royalistes proches qui revendiquent l'héritage monarchien ou encore la Résistance et ses oeuvres - et peut être même n'entendent pas se limiter à celà ..

Mais c'est aussi une bonne nouvelle pour la construction d'une alternative politique que de retrouver dans l'inventaire du M'Pep (Lire), des gaullistes et des communistes, des syndicalistes, etc.

Un mouvement social ca vous bouscule bien des habitudes. 

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article