OL - Le foot, la prostitution, la violence, la drogue et le fric - un espoir pour la jeunesse.

Publié le par DAN

Voilà, G. Collomb a déployé beaucoup de moyens à déloger les prostituées des abords du Stade de Gerland en pure perte - les joueurs de balle aux pieds font leurs affaires ailleurs. Il n'en reste pas moins que cette activité professionnelle - le foot - draine les formes les plus caricaturales de la délinquance; la violence car on aura pas oublié les récents incidents (sic) dont furent responsables des supporters du PSG, le dopage, quelques décès après arrêts cardiaques témoignent en ligne de crête - et le fric facile, les salaires des joueurs mais aussi les opérations spéculatives comme le Grand Stade (OL-Land). Quand au parcours professionnel de la jeune femme, il n'épargne pas cette "télé-réalité" qui fait la fortune de certains de nos médias professionnels.

Il me revient en mémoire une affaire de proxenetisme toute aussi caricaturale datant de quelques decennies et à laquelle un grand patron du BTP - et depuis des médias et donc de la télé-réalité - mis un terme en proposant de révéler le nom des bénéficiaires des prestations d'hotesses appartenant à l'oligarchie politique.

Mais je ne voudrais pas donner le sentiment à mes lecteurs de sombrer dans un populisme extrème.  

Lire

 

LES EMBIERNES - LYON les pieds dans le béton, délinquance et oligarchie.

 

Lyon - élections, une concurrence sauvage (racolage).

"Gérard Collomb, au micro de Public Sénat, a jugé que Sidney Govou, cité dans l’affaire de mœurs qui agite l’équipe de France de football, avait « trop de faiblesses humaines ». Le sénateur-maire a ajouté : « Je crois qu’à partir du moment où les footballeurs sont un exemple pour beaucoup de Français, ils doivent avoir une conduite irréprochable. On ne peut pas dire à des jeunes “il faut que vous soyez dans la norme, dans la loi”, quand des gens qui sont emblématiques ne sont pas eux-mêmes dans la norme ». ..."

LyonCapitale.fr 21/04/2010

guignol.gif 
"La carrière de Zahia («Radieuse» en arabe) démarre avec un passage remarqué dans l’émission «12 cœurs» sur NRJ 12. La bimbo laisse tomber son soutien-gorge ou se frotte lascivement contre deux mâles. L’un d’eux n’est autre qu’Abou, le chanteur qui avait participé à «Nouvelle Star» sur M6 mais avait été finalement recalé. Ses activités ultérieures, qui l’ont conduit en préventive pour «proxénétisme aggravé», ont été plus appréciées par une certaine clientèle. Il organisait des afters au Zaman Café sur les Champs-Elysées et proposait à de riches clients des filles, souvent marocaines comme Zahia Dehar.

Détail piquant, selon la dernière rumeur du moment, la jeune prostituée devait participer à la quatrième saison de «Secret Story», avec comme secret d’être l’amante de joueurs de foot. Mais sa récente popularité aurait rendu caduque sa participation, puisque son secret n’en est plus un."

LeMatin.ch 23/04/2010

 

Publié dans SOCIETE Lyon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article