Laisser faire, Laisser tuer - un savoir faire français ?

Publié le par DAN

Je ne suis pas, non plus, un spécialiste en diplomatie ni non plus en affaires immobilières, ni ministrable donc, ni même susceptible d'intéresser Gérard Collomb, je fais un simple constat, il était plus facile de proposer le "savoir faire" français au dictateur Ben Ali que d'aider les démocrates libyens.

Sommes toute après l'Irak quel besoin avons nous de voir sombrer les pays pétroliers arabes dans le chaos ? Ce n'est là peut être que coïncidence ou le risque de flux migratoire pèse plus sur la conscience européenne que quelques milliers de morts ?

Bon les conflits issus de l'effondrement de la Yougoslavie nous auraient vaccinés en massacres, il sera toujours temps de faire notre mea culpa.

 

snoopyberet

 

Gérard Collomb et Ben Ali - l'homme qui tourne le dos aux émeutes.

   

Publié dans MONDE Arabe

Commenter cet article