La prostitution c'est d'abord l'affaire des politiques ! - Smic, retraites, chômage, livret A, écologie ..

Publié le par DAN

le-marchand-de-sable-joue-de-la-flute
"@ François, remontes ton pantalon" - Tweet and Tweet (I)
 

En même temps que la direction de Pôle Emploi entend s'autoriser des perquisitions au domicile des chômeurs- et non pas à celui des licencieurs, l'annonce des renoncements s'accélère. Je n'en tiendrais donc pas le détail, l'été comme habituellement est mis à profit pour les mauvais coups et cela permet déjà de conclure sur le sommet social de début Juillet qui annonce une belle moisson de renoncements. Ce sommet ne connaîtra que deux vainqueurs, le Medef et la CF(d)T de Chérèque - autant dire la droite réactionnaire et bien sûr le gouvernement Hollande.

"Notre petite Najat" aura bien du mal pour l'abolition de la prostitution. 

  NB. La CFT était un petit syndicat d'extrème droite financé par l'industrie automobile, c'était avant Chérèque .. dans les années 60, 70 - comme quoi même à l'extrème droite il ne faut jamais renoncer.  
   
 

La création d'un corps de contrôleurs
"Jusqu'à présent, ce sont surtout les conseillers de Pôle emploi qui sont chargés de vérifier que les demandeurs d'emploi recherchent bien un travail. Bien souvent, et faute de moyens, le contrôle se résumait à sanctionner le chômeur qui ne venait pas à un rendez-vous de Pôle emploi.

Le plan stratégique promet une "expérimentation" sur "la mise en place d'équipes dédiées au contrôle de la recherche d'emploi". Demain, des contrôleurs de Pôle emploi iront-ils au domicile des chômeurs vérifier qu'ils recherchent bien un emploi ? "Rien n'est exclu", affirme-t-on à la direction. Pour contrôler les demandeurs d'emploi qui sont suivis uniquement sur Internet, des outils de traçage des connexions sur le site de Pôle emploi pourraient être mis en place."

Le Monde.fr 21 Juin 2012

   
"Le conseil d'administration de Pôle emploi a approuvé jeudi le plan stratégique élaboré par la direction, qui préconise notamment de «différencier» le suivi des chômeurs en fonction de leur capacité à trouver un emploi, a-t-on appris de sources concordantes.
Sur les 16 membres du conseil d'administration présents, 14 ont voté pour (cinq représentants de l'Etat, cinq représentants du patronat, deux personnalités qualifiées et, côté syndicats, la CFDT et la CFE-CGC). Deux se sont abstenus (FO et la CFTC). La CGT était absente." 20Minutes 21 Juin 2012
 referendum NB. Entre les absents (CGT) et ceux qui n'en pensent rien (FO, CFTC), ceux pour qui les cadeaux au patronat ne sont jamais assez beaux (CF(d)T) .. la gauche mobilisée.
   

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article