La marche des cochons en eau de boudin ? (Lyon, ses identitaires, son hallal)

Publié le par DAN

La moutarde serait elle monté au nez des mangeurs d'andouillettes ? ou bien encore le hallal serait il un motif suffisant pour faire une tête de lard ? ces questions existentielles travaillent nos identitaires depuis que Quick fait de la "mal bouffe" communautaire - sans jamais d'ailleurs n'avoir prétendu offrir des menus lyonnais(a), ce dont nous lui sommes reconnaissant, la police des bouchons étant difficile à tenir.

Les opposants dans cette "bataille d'Hernani" d'un genre nouveau, ne prétendent à défendre ni Quick, ni le hallal, mais lutter contre le racisme et la xénophobie qui menacent jusque dans nos assiettes - exigeant de nouveau la fermeture de quelques locaux de l'extrème droite sans plus d'inquiétude pour la démocratie d'opinion, qu'ils se souviennent ces braves des usages passés de telles législations.

Enfin j'espère que Marine Le Pen ne restera pas insensible aux regrêts exprimés par ces opposants de voir la "normalisation" du FN donner naissance à ces organisations d'une extrème droite incontrôlée. Ses efforts reconnus.

Quand aux défenseurs de la condition animale, ils auraient eu bien du mal à choisir entre le hallal et l'abattage des cochons, sinon que les cris de ces derniers, saignés à blanc(sic), ne sont pas sans rappeler ceux de nos enfants.

Les réjouissances annulées par l'autorité de tutelle, la Préfecture, me voilà privé du spectacle réjouissant de voir des identitaires s'étriper avec des marxistes-léninistes, la peste et le choléra. 


(a) Son conccurent, McDo, proposait autrefois des menus accompagnés de Beaujolais nouveau, autant de sucres aurait du en inquiéter certains ..

 

Un Premier Mai de transition ? de la farce anti-raciste aux impasses du pétainisme.    snoopyberet

Publié dans POLITIQUE Lyon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article