La crise financière expliquée, pour les nuls. (Référendum Grec)

Publié le par DAN

TINTIN en GRECE -G20  

GRECE - La menace démocratique écartée (G20 - 03.11.11)

 

La-crise-expliquee-aux-nuls.jpg

Ma foi, un référendum est une chose sérieuse susceptible de changer le destin d'une Nation, pensez à 2005.

La campagne référendaire fut un exemple de débat citoyen, il n'était pas de marché ou de petits groupes militants venaient susciter le débat, de réunions, elle fut un exemple de dévouement démocratique au regard de quoi notre campagne présidentielle (2012) fait pâle figure.

D'ailleurs peut on même imaginer le coups d'Etat de 2007, le Traité de Lisbonne, sans le référendum de 2005 - et déjà le Parti socialiste le froc sur les chevilles, DSK avant DSK ! .. F. Hollande. 

Certes, j'entends dire que les Français resteraient partisans de l'Euro, sans doute. Ce qui rend supportable l'esclavage c'est de l'aimer ; de l'aimer un peu et de ne rien désirer d'autre, un autre monde qui soit possible et préférable.

C'est ce que pense notre "philosophe", Benoit Apparu "Les Français trancheront entre le rêve et la réalité".

Ma foi, il vous prend pour des cons ; mais serez vous à la hauteur ? 

Pillage des spéculateurs et emeutiers de Londres 

 PiedsNickeles Ministres

"Les Français trancheront entre le rêve et la réalité" B. Apparu JDD

 

Commenter cet article