INSECURITE - La Gendarmerie prise en otage (Saint-Aignan)

Publié le par DAN

 ane.jpg

"PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a apporté son soutien vendredi au gendarme mis en examen pour la mort d'un jeune gitan en juillet dernier dans le Loir-et-Cher.

Son intervention a provoqué l'ire du Syndicat de la magistrature et de l'avocat de la famille du jeune homme.

La mort de Luigi Duquenet, aux abords d'un barrage de gendarmerie le 16 juillet, avait provoqué une flambée de violences dans le village voisin de Saint-Aignan.

... Pour le syndicat de la magistrature (SM), en manifestant son soutien au gendarme mis en examen "Brice Hortefeux instille dans les esprits l'idée selon laquelle cette décision (de justice) serait illégitime".

...

Pour Me Jean-Claude Guidicelli, avocat de la famille de Luigi Duquenet, le ministre de l'Intérieur "défend un dossier sensible, devenu un dossier politique et sur lequel il s'appuie pour délivrer un discours sécuritaire à l'encontre des roms".

"Le port d'une arme ne donne pas le droit de tuer", dit-il."

Le Point.fr 01/10/10

Dans la marée d'affaires dont le gouvernement essaye de nous divertir - divertir des problèmes socio-économiques qui nous conduisent à la crise et d'abord l'Irlande, la Grece, etc .., et dans cette marée d'affaire la mort d'un jeune gitan est bien la plus sinistre. Elle conduisit après la révolte des parents, des proches et la mise à mal de quelques arbres et mobiliers urbains, le Déci-Maitre et sa lieutenance de decider la mise à l'index des gens du voyages et l'expulsion des Rroms.

On se felicitera cependant des limites apportées à ces démonstrations de fermeté, de rigueur et disons le de courage car l'affaire de la Villeneuve n'entrainera pas l'expulsion des arabes - et que dans ces démonstrations de bêtises dont on découvre chaque semaine de nouveaux sommets rien n'aura été dit de l'éventuelle déchéance de nationalité pour celui qui aura à tort ou a raison provoqué la mort du gitan.

Quand à ce gouvernement extravagant du Deci Maître - voilà le Ministre de l'intérieur se moquant de la justice comme Woerth de la probité.   

   

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article