Ils pourrissent par la tête ! - DSK, Chirac, ..

Publié le par DAN

Classe politique et population asilaire 
Il convient de rechercher dans les faits d'actualité les informations utiles à la compréhension de notre époque, de les rassembler en des ensembles cohérents et d'en extraire des principes permettant de guider la vie de la cité. - Lyon Royal, Ecole buissonnière d'été - 2011
 
Oligarchie - Règle de péremption et droit à la retraite.

Après les déclarations de Michel Rocard sur son ami Dominique Strauss Kahn et qui aurait cherché à disculper son ami d'un crime sexuel pour quelques causes d'irresponsabilité, faiblesse d'esprit ou déficience mentale, et d'une obligation de soins, nous voilà avec un autre "grand cas", Jacques Chirac, également confronté à la perspective d'un procès et que l'on découvre diminué des boyaux de la tête.

 

Il est tout d'abord évident que la Justice ressort de ces avis médicaux comme jouant un rôle néfaste sur la santé. C'est d'ailleurs dans un souci de santé publique que Nicolas Sarkozy a décidé aussitôt d'une Taxe sur les dépôts de dossier devant les Tribunaux de Prud'hommes. Mais ce n'est encore là qu'une conséquence "collatérale" de ces affaires.

 

Les troubles de la mémoire qui conduisent les hommes et femmes politiques a être souvent contredits par les faits - affaires Woerth, Bettencourt, Tapie ou .. - leur accumulation au cours d'une trop longue carrière(règle de péremption et droit à la retraite) produit des effets souvent irréversibles.

 

C'est donc bien la durée de la carrière politique qui est en cause, autant que le cumul des mandats. L'absentéisme des parlementaires, tout comme en entreprises, est le symptôme d'un mal-êtreet non d'un "j'm'en foutisme" comme trop souvent stigmatisé par la presse. Les assoupissements constatés parfois sur les bancs des assemblées le témoignage d'un épuisement neuronal, voir de sénilité. Et l'on a beaucoup jasé de la reconnaissance de l'alzheimer comme maladie professionnelle de l'oligarchie, affreuse vérité.

 

Certains, que nous soupçonnons d'appartenance à l'Aile Tarnaceuse du complot royaliste, ont relevé que les déficiences pouvaient tout aussi bien résulter d'une sous-utilisation des capacités neuronales par l'abus, l'exploitation, autre qu'à des "tâches ménagères", de nègres. Cet avis a été bien évidement rejeté.  

 

Une Taxe sur la vie politique (Santé publique). 

Lors de notre "Ecole buissonnière d'été" (financement exclusivement privé) des solutions ont été évoquées bien que nous ne soyons pas en charge des affaires publiques. Certaines ont suscité un certain enthousiasme, résumons cela :

 

- Généralisation de la retraite à 55 ans, tenant compte des prescriptions judiciaires, de la longueur des procédures et de l'espérance de vie hors dépendance, voir de la durée des peines éventuelles à exécuter.

 

- Taxation des opérations électorales, taxation forfaitaire comme inauguré à l'occasion d'élections primaires et carte d'électeur à points pour réprimer les abus causes de bien des déficits.

 

ECOLE BUISSONNIERE d'ETE 2012.

 

Il a été décidé par les participants de donner une suite à ce premier "Apéro-méninge" et de se pencher (mais pas trop) sur la santé mentale du corps électoral. Il est malheureusement inutile de chercher à vous inscrire toutes les places sont déjà prises. 

 

. Enfin un complot monarchiste en France !

- Collectif l'Etoile Rouge.

   
   "Tron qui roule n'amasse pas mousse"  

Publié dans OLIGARCHIE

Commenter cet article