Greve illimitee des Sapeurs-Pompiers du Rhône, soutien illimite !

Publié le par DAN

"Les syndicats s’opposent également à l’augmentation du délai de départ en intervention pour les sapeurs-pompiers volontaires. Ceux-ci ont désormais 10 minutes pour rejoindre leur centre d’intervention, contre 6 auparavant. Un rallongement qui paraît aux syndicats « incompatible avec les chances de survie d’une victime », mais qui est motivé par le fait que les volontaires n’habitent ou ne travaillent plus forcément à proximité d’une caserne." Lyon-Info

Pour engraisser les banquiers le gouvernement ou les collectivités territoriales (Conseil General) qui par ailleurs depensent sans compter dans des investissements somptuaires (Musée de la Confluence : 175 M€ au lieu de 60 à l'origine du projet ! ) jouent avec nos vies, le cas le plus flagrant, après les Hopitaux (sup de la prime de nuit aux urgences), est celui des suppressions de postes chez les pompiers de Lyon alors que nous savons tous que les risques liés aux industries chimiques sont encore aggravés par les menaces terroristes.

Lors des élections cantonales -20 & 27 Mars 2011 - les élus de la majorité, centristes et UMP, devront imperativement être sanctionnés et mis en avant des candidats porteurs d'un programme de défense et de developpement des services publics - soyons intransigeant avec la défense de nos vies, de la vie de nos enfants.  

Feyzin 1966

 

"Depuis février 2009, 100 pompiers professionnels partis à la retraite n'ont pas été remplacés et aucune embauche n'est prévue avant 2013. Cette politique généralise la précarité. Des pompiers volontaires occupent des postes de pompiers professionnels, c'est une atteinte grave à notre statut",

"Ils se sont réunis vendredi dernier et sont tombés d’accord sur trois points de revendication. La CGT,SUD, le SNPP-CFTC et l’UNSA lancent dès aujourd’hui un mouvement de grève illimité chez les sapeurs-pompiers du Rhône. Avec le service minimum obligatoire, il ne devrait pas avoir de répercussions auprès de la population. Toutefois, les soldats du feu mèneront des actions pour se rendre visibles.

Les représentants syndicaux dénoncent le non-remplacement des départs à la retraite et la « baisse dramatique des effectifs ». Autre point de discorde entre les soldats du feu et leur direction, l’augmentation du délai de départ en intervention pour les sapeurs-pompiers volontaires. ..." LeProgres

Publié dans SOCIAL Lyon

Commenter cet article