G. Collomb poison pilote de la "Génération Fouquet's" sur les retraites - Parti socialiste -

Publié le par DAN

"..Chaque année, ces 24 dirigeants reçoivent ensemble près de 30 millions d’euros en pension retraite !"

Soit G. Collomb pense convaincre le MEDEF de renoncer à la lutte des classes, soit c'est un idiot - la vie politique n'étant pas épargnée par les effets du fameux principe de Peter(a), cette seconde hypothèse ne me parait pas devoir être écartée.

Il suffit de se souvenir des Bonus versées par les banques, et de prendre connaissance de quelques chiffres sur les fameuses "retraites chapeaux" des dirigeants de grandes entreprises pour comprendre que l'argent ne fait pas défaut pour les retraites - une question de volonté politique, ou comme le dirait Mme Parisot - de lutte des classes. Lutte que le patronat, le gouvernement sarkozyste et donc aussi G. Collomb mènent sur tous les plans, y compris idéologique; mais ce n'est pas à un ancien membre du Ceres(b) que je dois faire la leçon.

(a) Selon ce principe, « tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence. » Il est suivi du « Corollaire de Peter » : « Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité. »

(b) Ancien courant marxiste du Parti socialiste qui fut animé par JP Chevenement et dont notre Collomb fut adhérent.

Site à visiter : Basta!

".. Pas question d’augmenter les cotisations patronales pour financer le régime des retraites. Cela handicaperait la compétitivité des entreprises, dixit la patronne du Medef, Laurence Parisot. Les grandes entreprises cotées en bourse ne se privent pourtant pas de provisionner des dizaines de millions d’euros pour financer de faramineuses retraites complémentaires à leurs dirigeants, ces « retraites chapeaux » qui défraient régulièrement la chronique. Comme si malgré leurs salaires souvent excessifs, leurs stock-options, et leurs parachutes dorés, les PDG à la retraite risquaient de galérer, tel un smicard qui voit sa pension baisser irrémédiablement.

 

Dirigeant Societe date de depart de l’entreprise Pension retraite annuelle Equivalence en minimum vieillesse
Owen-Jones Lindsay L’Oreal 2006 3,4 millions 400
Zacharias Antoine Vinci 2006 2,2 millions 259
Landau Igor Aventis 2005 1,8 million 211
Fourtou Jean-Rene Aventis 2002 1,6 million 1
BASTA! -extraits-
"Gérard Collomb a fustigé le projet présenté par Pierre Moscovici au bureau national du parti. « On ne peut pas tenir un discours de lutte des classes digne des années 1920 et construire un grand pays, a-t-il lancé. Moscovici a une vision doloriste de l'économie. Si on veut que la France se redresse, il faut soutenir les PME, ce n'est pas le cas dans ce programme. »
Alors que les socialistes veulent maintenir l'âge de départ à la retraite à 60 ans, Gérard Collomb se prononce lui en faveur de la réforme : « Cette mesure a été symbolique à un moment. Aujourd'hui les choses ont changé. Il faut tenir compte de l'augmentation de l'espérance de vie. ».
" 20Minutes.fr
capitaliste a

Publié dans SOCIAL

Commenter cet article