FO en pointe .. pour le vote Front National ! (Les Echos)

Publié le par DAN

Si apparement les salariés n'osent plus revendiquer leur adhésion à la CFTC ("résultats non significatifs") les salariés syndiqués votent moins que la moyenne nationale (9% au lieu de 15%) pour le FN à l'exception toutefois de FO dont on se souvient que la Confédération ne s'était pas associée à l'Intersyndicale (qualifiée de "Ligue dissoute") pour en dénoncer l'entrisme. les Francs Macons, et autres trotskistes, qui ne sont pas les moins nombreux dans l'entourage de JC Mailly trouveront là sujet à méditation en attendant la Grêve générale.

Celà dit ces résultats sont globalement attristant, mais proner l'ouverture des frontières est sans doute plus convainquant pour obtenir des subventions de l'Union Européenne que l'adhésion des salariés confrontés aux délocalisations, aux fermetures d'entreprises et à la concurrence des "plombiers" de toutes origines.

Le marché du travail et l'Intersyndicale, le libéralisme par la fenêtre ?

"L'offensive produit pour l'heure plus de bruit que de résultats. Alors que le FN tente d'investir le champ syndical, notamment en lançant un Cercle de défense des travailleurs syndiqués, un sondage sortie des urnes Harris Interactive -« Liaisons sociales » réalisé ce week-end auprès de 2.000 personnes conclut que l'écho du discours frontiste auprès des électeurs se disant « proches des syndicats » reste contenu : 9 % de ces derniers indiquent avoir voté FN au premier tour des cantonales, dimanche, contre 15 % de l'ensemble des électeurs. Ce total de 9 % s'inscrit en recul de deux points par rapport aux résultats enregistrés dans la même enquête lors des élections régionales de 2010.

Meilleur score chez FO

Force ouvrière sort toutefois du lot, avec 15 % de sympathisants qui disent avoir voté FN (voir graphique), deux fois plus que chez les pro-CGT ou CFDT. Ce résultat tend à confirmer, comme l'estiment les experts sociaux, que cette confédération hétéroclite est la plus touchée par l'entrisme du FN. Il aurait été intéressant de connaître le score de la CFTC, l'autre syndicat parfois montré du doigt, mais l'étude précise, constat cruel, que faute d'un nombre suffisant de sondés s'étant dits proches de la centrale chrétienne, ses résultats ne sont « pas significatifs ». " Les Echos 23/03/11

Publié dans SOCIAL

Commenter cet article