Facétieux, Hollande s'engage sur les promesses de Mittal.

Publié le par DAN

 
Bientôt Noel et ça sent déjà le sapin !
 clown

Que Mittal s'engage à tenir ses promesses, ou encore François Hollande les siennes, convenez que ce n'est guère crédible.

Alors quand François Hollande s'engage à faire respecter les engagements pris par Mittal, liquider en douceur la sidérurgie, il se voudrait rassurant. 

Mais, poursuivant dans cette logique, il aurait été plus intéressant que Mittal s'engage à faire respecter par François Hollande ses engagements de campagne.

C'est Noël quoi ! 

 
"Entre François Hollande et Florange, l'histoire débute officiellement le 24 février. En pleine campagne électorale, le candidat socialiste improvise une visite d'une heure sur le site mosellan d'ArcelorMittal, dont les hauts-fourneaux sont à l'arrêt depuis juin et octobre 2011. Juché sur le toit de la camionnette de l'intersyndicale, il s'adresse à une partie des 2 800 salariés qui, depuis le début du mois, manifestent et organisent différentes actions de blocage pour sauver leur site, qu'ils jugent menacé. Le candidat PS leur promet, s'il est élu, de faire voter une loi prévoyant que "quand une grande firme ne veut plus d'une unité de production, elle soit obligée de la céder à un repreneur" afin qu'elle ne soit pas "démantelée"."Je viens devant vous prendre des engagements (...) Je ne veux pas me retrouver dans la situation d'être élu un jour sur une promesse et ensuite de ne pas revenir parce qu'elle n'aurait pas été tenue", assure François Hollande." Le Monde 5.12.2012
   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article