"Elle n'avait pas a être là !" - Nafissatou Diallo une immigrée en sursis.

Publié le par DAN

TOUT EST SA FAUTE !

Lyon royalLe monde selon Dominique Strauss Kahn. Finalement le reproche fait au peuple Grec d'être un ramassis de tricheurs abusant du FMI et de la Banque centrale européenne valait également pour Nafissatou Diallo qui a du mentir pour accéder à un emploi aux Etats Unis(a) et qui voudrait abuser du gentil directeur du FMI. 

Ce sont là les 3/4 de l'argumentation du procureur américain et des avocats de DSK, une vision relativement simple du monde ; d'un coté les gros et de l'autre les fainéants.

On imagine bien que le voyage de Guinée à Manhattan ne pouvait pas se faire sans quelques intermédiaires, sans quelques mensongespour rendre son cas interessant au milieu de millions d'autres demandeurs d'Afrique ou du Mexique, comme cela est également le cas pour nombre de miséreux décidant de venir en France.

Mais dans l'affaire de son viol, le procureur et "les amis socialistes" de DSK s'en réjouissent, Nafissatou Diallo n'avait pas a être là(b).

Peut être alors faudra-t-il faire campagne pour obtenir à Nafissatou Diallo la nationalité française et lui éviter un retour dans notre ancienne colonie, la moindre des réparations pour les sévices d'un incontinent sexuel.

Je ne m'appesantirais pas sur l'état de choc qui a conduit la victime dans un premier temps à se réfugier dans les routines du quotidien, à nier le crime dont elle fut victime et peut être à se croire coupable - moment de choix pour notre pervers pépère, car j'imagine qu'il existe encore des voies féministes pour la défendre .. 

Et donc Dominique Strauss Kahn doit répondre du crime commiset sur lequel existe des preuves médico-légales qui sont incontestables.   

(a) A y regarder de plus près on est pris de vertige devant les dimensions du marché du travail, un modeste emploi de femme de ménage est en concurrence jusqu'au coeur de l'Afrique.

(b) On se demande bien quelle place va désormais pouvoir occuper l'extrème droite dans l'échiquier politique, déjà G. Freche - l'autre ami de Gérard Collomb, avait semé le doute.. tous ces nègres et ces Rroms quand même !

   

Publié dans AFFAIRE STRAUSS KAHN

Commenter cet article