DSK a-t-il violé Nafissatou sur ordre du FMI ? (complot et immunite diplomatique)

Publié le par DAN

Parti socialiste - C'est aussi la soupe au vieux cochon !

Au fond pour reconnaître l'immunité diplomatique de DSK dans le viol de Nafissatou Diallo, il suffirait que le FMI confirme que DSK violait la femme de ménage dans le cadre de ses fonctions habituelles. La théorie du complot de la finance internationale contre les travailleurs immigrés se trouverait ainsi validée.

On attend donc avec une certaine impatience une prise de position de cette organisme financier dirigé par Christine Lagarde.

Pour le reste cette dernière tentative de fuir la justice américaine alors que l'étau se resserre dans l'affaire Banon est un triste aveu du criminel récidiviste dont on s'étonne que l'exclusion du Parti socialiste n'ait pas été décidé.

A moins que François Hollande n'envisage de lui confier un grand ministère de la Jeunesse et de la Famille ? .. ou les Affaires étrangères ?

 

DSK PrimaireDominique Strauss-Kahn a demandé lundi à la justice new-yorkaise derejeter la plainte au civil déposée par Nafissatou Diallo pour agression sexuelle en invoquant l'immunité au regard du droit international dont il bénéficiait, selon lui, au moment du dépôt de la plainte. Mais l’ancien directeur du FMI peut-il vraiment se prévaloir d’une telle immunité ? ...

Ce que répondent les avocats de Diallo. L'avocat de Nafissatou Diallo a immédiatement rejeté les arguments de la partie adverse, lundi soir. "Cette motion sans fondement représente une nouvelle tentative désespérée pour éviter de devoir répondre des actes déplorables qu'il a commis contre Mme Diallo", écrit Kenneth Thompson dans un courriel adressé à Reuters. Selon lui, DSK ne peut invoquer une quelconque immunité diplomatique pour quatre raisons : 1) il n'est pas diplomate 2) selon ses propres dires, il se trouvait à New York pour affaires privées 3) c'est lui et non le FMI qui avait réglé sa chambre au Sofitel et 4) "il agissait de toute évidence pour son propre compte en agressant violemment Mme Diallo".

Qu’est-ce qu’une immunité diplomatique ? Du fait de sa fonction occupée à la tête du FMI, et comme tous les dirigeants des grandes institutions internationales, DSK bénéficie d’une immunité diplomatique, celle-ci étant limitée aux actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions. L'article 9 section 8 des statuts du FMI, consultable sur le site de l'institution , stipule que les fonctionnaires et employés "ne peuvent faire l'objet de poursuites en raison des actes accomplis par eux dans l'exercice officiel de leurs fonctions, sauf si le Fonds renonce à cette immunité".

... Europe1 [extrait]

 
   

Publié dans AFFAIRE STRAUSS KAHN

Commenter cet article