DESOBEIR ! - Colloque le 8 Octobre à Grigny (Rhône)

Publié le par DAN

 

pavillon.jpgDésobéir. Ma fois si l'on en croit les nouvelles en provenance de Mayotte (La plus récente grève générale en France) ou encore des Etats-Unis (Occupons Wall-Street) la chose est en bonne voie, les "Pirates" de Berlin ou les grévistes grecques ne nous disent pas autre chose sur des partitions différentes, mais qui pourraient laisser augurer d'une belle symphonie contemporaine.

Songez, alors que dans le département français de Mayotte nos compatriotes mahorais sont en grève générale pour obtenir une baisse du prix des ailes de poulet, et autres denrées de première nécessité, que nos oligarches s'inquiètent de sauver DEXIA - cette banque privée qui doit tout à leurs privatisations. Le patron de DEXIA gagne 1.800.000 euros par an !

Mayotte, ou les députés socialisses Le Brian et Lurell en campagne pour François Hollande, comme une autre canaille lyonnaise bien connue, déclaraient non sans cynisme qu'il ne fallait pas "stopper toute compétitivité" avec des revendications salariales hors de propos. Songez que si à Mayotte les prix sont supérieurs pour certains à +50% de ceux de la Métropole, le RSA lui est inférieur de 25% !

On imagine bien que si cette grève générale, qui paralyse un département français, est aussi peu relayée par les médias ou encore "la gauche" c'est qu'il y a fort à craindre pour leur belle comédie électorale et le Programme Unique de Gouvernement (Ump, Modem, Ps, Verts, ..) : sauver le système !

Mais comme la municipalité communiste de Grigny (Rhône) et le journal "Sarkophage" nous invite à parfaire nos pratiques en désobeissance, ne boudons pas notre plaisir. La matière nous sera utile le 11 Octobre (Journée d'action intersyndicale), le 15 Octobre (Journée internationale à l'appel d'Occupons Wall-Street) ou encore le 17 Octobre pour la journée mondiale du refus de la misère ! 

OCTOBRE, c'est dans la rue !

 

DÉSOBÉISSANCE INDIVIDUELLE, PROFESSIONNELLE ou INSTITUTIONNELLE


Forum national co-organisé par la ville de Grigny (Rhône) et le Sarkophage
Centre Edouard Brenot (rue Waldeck Rousseau) à Grigny (Rhône)
samedi 08 octobre 2011 de 9h à 17h

Face aux atteintes portées à la démocratie par une oligarchie toujours plus agressive,
Face aux remises en cause du pacte social et notamment des services publics,
Face à la nécessité de renforcer le répertoire d’action des citoyens, des salariés, des chômeurs, des consommateurs, de tous les sans (logement, papier etc.),

La question de la désobéissance est posée par des acteurs sociaux les plus divers et toujours plus nombreux. Ces actes de désobéissance ne sont en rien un retour au vieil illégalisme. Ils en appellent à la désobéissance au nom d’une conception plus haute du droit.

Désobéissance individuelle pour échapper à l’idéologie du système et à ses engrenages : réseaux anti-pub, collectifs d’accueil des étrangers en situation irrégulière, RESF, faucheurs volontaires, bilinguisme régional, semences paysannes, lanceurs d’alerte, refus de la télévision, des JO, réquisition de locaux (DAL, Jeudi Noir), etc.

Désobéissance professionnelle pour échapper à la casse des services publics, aux logiques de privatisation du vivant, avec les enseignants désobéisseurs, les médecins solidaires, les postiers qui refusent d’être transformés en VRP, les électriciens qui rétablissent le courant, les travailleurs sociaux qui refusent de devenir des auxiliaires de police, l’appel des cinéastes à désobéir, les mouvements pour défendre les services publics (EGSP), le droit à l’avortement, le refus du travail dominical et des nocturnes commerciaux, etc.

Désobéissance institutionnelle avec des collectivités territoriales qui refusent les expulsions, qui contournent les interdits en matière de services publics gratuits, qui se proclament territoires sans OGM, villes hors AGCS, qui pratiquent des semis désobéissants, admettent de l’habitat léger, refusent l’implantation de grandes
surfaces, revendiquent la désobéissance européenne, etc.

(SAVOIR PLUS)

Portugal-policier-manifestant-greve-oct-2011.JPG

PORTUGAL (Octobre 2011)

   

Publié dans POLITIQUE Lyon

Commenter cet article