Des élections professionnelles (TPE) à la mode américaine, une privatisation de la représentation professionnelle.

Publié le par DAN

 
Privatisation de la représentation professionnelle.
 

C'est sans doute à la débauche de moyens que l'on reconnaît les priorités des fonctionnaires syndicaux. Si la préparation d'une "journée d'action européenne" prévue par eux le 14 Novembre peut attendre ("on a le temps"), il n'y a pas trop de moyens mis en oeuvre pour des "élections professionnelles" dans les TPE ce mois de décembre.

Faute d'un taux de syndicalisation crédible dans ce secteur d'activité économique qui groupe aussi bien des activités d'ingénierie (informatique, etc ..), d'artisanat industriel que du commerce (restauration, ..), la compétition est ouverte pour une représentation des salariés "à l'américaine".

La CGT dénonce ainsi plus de 40 compétiteurs aux compétences diverses. Comme il n'est guère question ici de syndicalisme, d'organisation indépendante des salariés, je ne vois guère de raison de partager une telle indignation. Le processus engagé est celui d'une privatisation de la représentation professionnelle, fallait il seulement y participer ? .. et avec quelles intentions.

D'ailleurs la CGT qui adhère à une Confédération européenne soucieuse de conduire à son terme l'intégration libérale des marchés pouvait elle encore choisir une autre option que celle qui conduit à la fin du syndicalisme ?

Voilà encore quelques éléments d'un débat à mener d'urgence en raison de l'offensive conduite sans échec par la bourgeoisie depuis trente ans. 

 
Espérons que les subventions rembourseront les frais de campagne .. TPE---France-28.11-au-12.12.jpg
   

Publié dans SOCIAL

Commenter cet article