De la rumeur au complot - faire rêgner l'insécurité sur Internet.

Publié le par DAN

Si la rumeur sur le couple de l'Elysée a eut - à tort ou à raison, du succès, c'est sans doute que les personnes en cause sont bien peu sympathiques à une majorité de Français, ce que les sondages démontrent; de là à penser qu'une majorité de Français comploteraient contre la Présidence .. on se croirait, comme je le soulignais dans un précédent billet, en RDA(a) , ou peu s'en faut.

Dans l'incapacité de donner une image positive de son action, le Résident de l'Elysée cherche à semer l'inquiétude - sachant que pour celà il dispose de moyens exceptionnels.

L'affaire serait de peu d'importance, ne méritant pas une seconde de notre temps, si en définitive il ne s'agissait par de tel procédé de chercher à contrôler la libre expression des citoyens - et plutôt que de l'ignorer, établissons un parallèle avec les pressions exercées sur les journalistes, chroniqueurs et y compris les humoristes - car la rumeur en question avait tous les traits de la dérision.

guignol.gif 

 


(a) Protectionnisme - comment résister aux conséquences du néolibéralisme.

".. Il n'est pas sûr cependant que la plainte du Journal du Dimanche puisse aboutir. L'"introduction frauduleuse de données", définie par l'article 323-3 du code pénal, sanctionne en effet "Le fait d'introduire frauduleusement des données dans un système de traitement automatisé ou de supprimer ou de modifier frauduleusement les données qu'il contient". Puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende, ce délit vise en premier lieu les manipulations de bases de données, bancaires par exemple : c'est d'ailleurs l'un des chefs d'inculpation qui ont été retenus à l'encontre de Jérôme Kerviel, dont le procès doit s'ouvrir en juin.

Or, il sera difficile de prouver qu'un blogueur a "introduit frauduleusement" des données en publiant une note, un blog étant précisément un outil de publication, à moins de prouver que le blog a été piraté. Mais même si la procédure n'aboutit pas, elle aura permis l'ouverture d'une enquête. Et, peut-être, "fait changer la peur de camp", comme le souhaite M. Charon. .." LeMonde.fr 04/04/10

LIRE

 

Sulfureux : la seconde perdue de Nicolas & Carla (L'Express Le Monde)

 

 

Publié dans OLIGARCHIE

Commenter cet article