Chine - le temps des canonnières : droits de l'homme et monnaies de singe.

Publié le par DAN

Verra-t-on des canonnnieres chinoises remonter la Seine ?

La Chine est à l'honneur, elle aurait amplement merité un Prix Nobel d'économie liberale si ce n'était precisement la raison de la rancoeur des Etats occidentaux. La Chine qui réinvente le capitalisme sauvage, l'exploitation débridée détient des réserves monétaires qui mettent l'économie mondialisée au bord du gouffre davantage que Mao et l'inter-nationalisme.

Remarquons que ce qui devait nous protéger, nous autres européens, la monnaie unique -l'euro- pourrait être la raison de nos faillites et d'ajouter à la méfiance que l'on devrait avoir des experts et autres financiers, y compris au FMI. 

Reprenons, le conflit avec la Chine est il déclaré ? On se souvient de l'abandon du Tibet qui fut l'occasion, à gauche, d'un retour des couplets coloniaux sur le Progrès et la Civilisation (JL Mélanchon) qu'en sera t il demain de Liu Xiaobo à la veille du G20 et alors que la Chine tente une percée dans une Union Européenne moribonde (Grece). Verra-t-on des canonnieres chinoises remonter la Seine ?  

 l'offensive chinoise Royaliste

PARIS

Les Mercredis de la Nouvelle Action Royaliste (NAR)

invitent Philippe Cohen

Co-auteur de "La Chine sera-t-elle notre cauchemar ?"

et auteur de "Le Vampir du Milieu", reponsable du site Marianne2.

le 13 Octobre à 19h45

pour participer : nouacroyal@gmail.com

Publié dans EUROPE

Commenter cet article