Carte postale du front (Correze Libye Cote d'Ivoire)

Publié le par DAN

 

 dilem-kadhafi-LIBERTE.jpg

Je ne sais pas si la  France souhaite déclarer la guerre à toutes les dictatures, l'état d'abandon du peuple Grec permet d'en douter. Je doute que le FMI ou la "Commision Adriatique", .. pardon "européenne" (je confond dans les mauvaises séries télévisées et les JT, le côté obscure de leur force) n'aient la moindre inquiétude quand à la partie du monopoly démocratique que l'ONU et l'OTAN organisent de ci delà et qui nous distraient des seuls enjeux susceptibles de boulverser vraiment le programme de nos télévisions, notre propre révolution.

En attendant, de Libye ou de Cote d'Ivoire, les dictateurs font de la résistance sans le moindre égard pour les gesticulations de "notre président".

"Le front est d’ailleurs redevenu un club très sélect‘. Dans cette bataille qui s’éternise de Brega à Benjawad, il n’y a rien à faire d’intéressant pour qui n’est pas dans une équipe d’artillerie, ou ne veut pas mourir en martyr. La guerre se spécialise mais parler de « specialistes » du côté des insurgés, c’est beaucoup dire. Les militaires professionnels, organisés et furtifs qu’un brouillard de généraux et de colonels pretend commander et que de nombreux journalistes prétendent avoir vus est une farce de moins en moins drôle. Il y a bien des militaires formés et bien equipés en avant des lignes des shebabs, mais ce sont les soldats de Kadhafi, et c’est sur nous qu’ils tirent.

...

Aujourd’hui un bateau turque qui amenait de l’aide alimentaire a été refoulé après quinze minutes à quai. Les libyens insistent sur le fait qu’ils n’ont pas besoin de nourriture mais d’armes et de soutien militaire. Ici, les gens sont de plus en plus nombreux à  dire clairement que si elle ne bombarde pas les troupes de Kadhafi, c’est un choix que fait la coalition. Alors qu’elle a nettoyé chirurgicalement tous les véhicules loyalistes de Benghazi à Brega et au vu de la précision avec laquelle les tanks ennemis ont été décapités de leurs tourelles on peut effectivement penser qu’elle a intentionnellement décidé d’arrêter là. Certains n’ont aucun doute à ce sujet, la France doit sûrement vouloir rester fidèle à sa vieille habitude qui consiste à mettre en place une armée formée par ses soins. L’hélicoptère français qui à quitter le port de Benghazi ne peut que confirmer cette lourde impression."  En route 9vril2011

dilem-Prix-du-petrole-LIBERTE.jpg 

Les dessins de Dilem sont empruntés au quotidien Algérien "LIBERTE", ne voyez à celà aucun message. Ce dernier dessin, de 2002, est une prime de consolation pour nous autres Français: dilem-Les-elections-LIBERTE.jpg 

Publié dans MONDE Arabe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article