CANUTS - Les ouvrières de Lejaby prete à en découdre (lingerie)

Publié le par DAN

L'ETE CHAUD DU SARKOZYSME.

Ouvrieres-Lejaby-Maison-Canuts.jpgOuvrières de Lejaby lors de la conférence de presse tenue hier à la Maison des Canuts

et brandissant le mot d'ordre des luttes d'hier et d'aujourd'hui à la face du libéralisme.

On est pas là chez les porcs qui planquent leur argent en Suisse, leurs commis, tous ces larbins à quatre sous; on est là chez ceux et celles qui travaillent dignement pour vivre et faire vivre une famille.

Et ce qu'elles défendent, les canuts de Lejaby, c'est leur travail, leurs produits, notre industrie, le travail et l'industrie nécessaire à la France et c'est pourquoi ce combat est notre combat.

Hier déjà ce sont les syndicats des pompiers professionnels qui appelaient à la grêve du 7 Septembre et là aussi la mobilisation ne fait que commencer et c'est ce dont je me tiendrais informé au coeur de l'été.snoopyberet

 

 

« On a un problème, on aime nos produits, c'est viscéral. Mais le PDG, lui, il a devant les yeux le logo de Picsou : le dollar ! » Le cri du cœur de Nicole Mendez (CFDT) est aussi celui de ses collègues de Lejaby, sous la menace persistante de 197 suppressions de poste. ... Nicole Mendez, la secrétaire (CFDT) du comité central d'entreprise (CCE) de Lejaby, s'est retrouvée hier avec les six autres membres de l'intersyndicale pour une conférence de presse symboliquement organisée à la Maison des canuts de Lyon. Sur les terres où avaient âprement combattu les ouvriers de la soie, les couturières du fabricant de lingerie, dont le siège est à Rillieux-la-Pape, ont annoncé leur volonté d'en découdre sur le terrain judiciaire : face aux règlements de comptes entre actionnaires, le CCE a décidé d'intenter un recours pour demander la suspension du plan social officialisé en avril, sur fond de réduction des ventes, et qui prévoit la fermeture des usines de Bellegarde et Bourg-en-Bresse, ainsi que du Teil (Ardèche), seul le site de fabrication d'Yssingeaux (Haute-Loire) sauvant sa peau. Une audience de référés se tiendra lundi, à partir de 16 heures, devant le tribunal de grande instance de Lyon. « On se dit : si réellement Palmers réussit à faire annuler la vente de Warnaco, qu'est-ce que nous allons devenir ? », interroge Jeanine Caillot, déléguée CGT et employée au siège de Rillieux-la-Pape. Les syndicats n'ont aucune information sur la date à laquelle le tribunal de commerce de Paris pourrait rendre son jugement.

« La direction nous affirme que Lejaby n'est pas concerné, que c'est une affaire entre Palmers et Warnaco, mais on pense qu'il y a du souci à se faire », juge Nicole Mendez. La mobilisation va continuer, en même temps, sur le front politique, avec une table ronde sur l'avenir de Lejaby prévue le 8 juillet au conseil régional. Objectif : tenter de montrer qu'il peut exister des solutions alternatives à la délocalisation, alors que Lejaby ne veut conserver qu'entre 7 et 10 % de la production en France. « J'ai déjà été approchée, des gens voudraient reprendre des ouvrières, mais je me méfie aussi des margoulins », glisse la responsable CFDT du CCE. La direction de Lejaby, sollicitée hier par courriel, n'avait pas donné suite en début de soirée à notre demande d'interview.

Nicolas Ballet / Le Progrès 03/07/10

PARIS (AP) - Les fédérations syndicales des pompiers professionnels CFDT, CGT, FA/SPP-PATS,FO, Sud et UNSA appellent à se joindre aux manifestations du 7 septembre contre la réforme des retraites.

"La déconstruction sociale que provoquera l'application de la réforme des retraites voulue par le gouvernement conduit les organisations signataires à inciter les agents", des services d'incendie et de secours "à s'engager massivement dans les mouvements sociaux à venir, notamment à la manifestation unitaire du 7 septembre 2010", déclarent les six syndicats dans un communiqué commun diffusé vendredi. 

"La déconstruction sociale que provoquera l'application de la réforme des retraites voulue par le gouvernement conduit les organisations signataires à inciter les agents", des services d'incendie et de secours "à s'engager massivement dans les mouvements sociaux à venir, notamment à la manifestation unitaire du 7 septembre 2010", déclarent les six syndicats dans un communiqué commun diffusé vendredi.

"Parmi tous les dossiers qui concernent la filière sapeurs-pompiers et les personnels administratifs et techniques", des services d'incendie et de secours, les syndicats "considèrent que le dossier des retraites et de la fin de carrière est le dossier prioritaire du moment", ajoute le communiqué.

L'intersyndicale CGT, CFDT, CFTC, FO, UNSA, FSU et Solidaires a appelé, mardi dernier, à une nouvelle journée de grèves et de manifestations interprofessionnelles dans tout le pays le 7 septembre contre la réforme des retraites, alors que les débats sur le projet de loi commenceront la veille au Parlement. AP

  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Publié dans SOCIAL Lyon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article