Borloo, les cheminots et la solidarité - l'annonce de négociations ?

Publié le par DAN

LE COMPLOT

DES VULCAINS !

"science friction".

guignol.gif

Il y a des stratégies qui pour douteuses - le pourrissement des grêves, ne s'achèvent pas moins par des chaos imprévisibles. Delà à soupçonner les Islandais de complot au profit des cheminots de la Sncf - en l'absence de communiqué de Carla, nous n'en retiendrons pas l'hypothèse. 

Reste que Borloo - soudainement soucieux des touristes bloqués dans les aéroports, aurait pu appeler à des négociations immédiates, solidarité oblige, et non pas reprendre le couplet sur la reprise immédiate du travail sans négociation, avec autant de solidarité qu'il y a de fraternité dans la politique du Résident de l'Elysée.

Et le gouvernement - par Borloo interposé,  apporte une preuve nouvelle de sa responsabilité dans le chaos sans fin ou s'enfonce le pays.

Nous sommes bien dans ce nouveau domaine de la science friction 

Aéroports fermés: Borloo demande la fin de la grève à la SNCF

PARIS — Le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo demande dans une interview au Journal du Dimanche que la grève des cheminots "s'arrête, comme une contribution des cheminots encore gréviste à l'effort de tous", alors que le trafic aérien reste fortement perturbé.

"Il serait bien que cette grève s'arrête, comme une contribution des cheminots encore grévistes à l'effort de tous. Ce serait appréciable et apprécié", déclare M. Borloo au JDD à paraître dimanche.

Publié dans SOCIAL

Commenter cet article