3° semaine de grève pour défendre le service public - éboueurs de Lyon.

Publié le par DAN

Le socialisme entre vigiles et maîtres chiens.
 

Beau soleil pour un rassemblement entre l'Hôtel de Ville et l'Opéra de Lyon. On croisait là, au milieu des éboueurs, des salariés des TCL ou de la fonction publique, des chômeurs rebelles de la CGT, des élus du Front de Gauche et des journalistes. Malgré cela on aurait pu imaginer que la défense du droit de grève comme du service public génèrent une plus large mobilisation.

Comme le Maire socialiste de Lyon, Président du Grand Lyon, Gérard Collomb plutôt que de négocier envoie des vigiles, des maîtres chiens et des .. intérimaires pour briser la grève, la question se posait pour un éboueur de savoir si Collomb avait encore des couilles tant il témoigne de peur à se confronter aux salariés de ses services, c'est peut être là le défaut des anciens chevènementistes du CERES, l'âge venant. Bon, notre sympathique gréviste fut écarté de la sono sans avoir de réponse.

Aussi certains s'interrogeaient sur l'intransigeance du socialiste à défendre les intérêts ici de Véolia et quelques autres groupes privés, comme de Aulas dans l'affaire du Grand Stade, etc .. et à renvoyer l'électorat populaire vers d'autres. En définitive l'on peut fort bien imaginer que les Barons aient plus à perdre de la victoire de François Hollande qu'à y gagner, et déjà leurs municipalités (en cause le goût des Français pour les contre-pouvoirs) et les gains cachés de quelques contrats juteux .. allons, tous corrompus ?

En tout cas le socialisme à la mode bruxelloise s'installe, les effets de la circulaire "frankenstein" - ce monstre né de l'idée de quelques oligarques pour détruire les services publics. Mais alors, pour emprunter encore à Mélenchon, faut il reprendre le Reichstag ?

 

xxxxxxxsnoopyberetxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

"Si ils sont de gauche, moi je suis de Mars !"
   

Commenter cet article